Imprimer

• Verdict :

Drobo 5N [cliquer pour agrandir]Voici le moment de conclure notre dossier consacré au 5N de chez Drobo. Qu'a-t-on pensé de ce modèle ultra simple à prendre en main et généralement réservé à une clientèle réfractaire aux PC ? Nos impressions :

 

Un NAS 0% de matière grasse

On ne s'embarrasse pas de superflu chez Drobo : un port RJ45, un peu de sauce design et un soupçon de performances. C'est tout ce que propose le Drobo 5N. L'essentiel se cache à l'intérieur du boîtier avec un SoC plutôt solide, bien que loin des capacités d'un Celeron N3XXX qui équipe généralement les modèles haut de gamme concurrents. L'engin embarque 4Go de mémoire vive qu'il n'est pas possible d'étendre, mais qui devraient suffire pour une utilisation domestique classique. Nous pouvons également souligner la présence d'une multitude de DEL qui apportent leur lot d'informations en façade sans avoir besoin de chercher dans l'interface pour connaitre l'état de santé du système, des disques durs installés ou du taux de remplissage des volumes disponibles. Le NAS n'est pas visible ? Pas de problème puisque toutes ces informations sont reprises sur un visuel disponible dans l'interface de gestion. Le 5N est équipé de cinq baies hotswap, munies d'un système d'éjection rapide pour les unités de 3.5"; chaque baie est compatible avec nos SSD plus rapides, mais moins volumineux. Enfin, l'appareil est équipé d'un port mSATA pour permettre d'offrir du souffle au NAS en utilisant le cache SSD.

 
Des performances au tofu

Le fait de transférer vos données sur ce NAS ne vous balancera pas du fromage caillé au visage, nous soulignons simplement le fait que les performances proposées soient neutres. L'engin ne bombarde pas comme un DS1515+ par exemple, mais ne se trouve pas à la traine pour autant. Nous avons là des performances correctes pour l'utilisation à laquelle est destiné le produit. L'engin est également très peu impacté en multi tâche comme nous avons pu le voir. Il est capable d'enregistrer vos données alors qu'il est occupé à sécuriser les informations suite à une panne par exemple, ou vous permettre de suivre votre film alors que vous changez vos disques durs.

 

drobo 5n conclusion

La consommation sera son seul défaut si l'on peut dire. Le 5N aura besoin d'un peu plus de 50W lorsqu'il effectue les tâches les plus gourmandes. Heureusement, il chauffe peu et les nuisances sonores dégagées restent bien maitrisées,  à condition d'avoir les bons disques durs !

 

Une interface fade (Dashboard 2.8.5)

Le panneau de contrôle nécessaire à la gestion du NAS est très austère. Tout noir, comme le boîtier du 5N, il n'en est pas moins suffisamment clair pour ne pas s'y perdre. Toutes les rubriques sont détaillées, accompagnées de visuels assez explicites pour certaines et d'un descriptif succinct, mais complet pour le reste. Bref, ici encore le client final est bien guidé.

 

Le paramétrage automatique ou presque du NAS est un régale si vous êtes un utilisateur peu aguerri. La détection est automatique (avec possibilité de le faire manuellement), toutes les options les plus sécurisantes sont appliquées d'office et la gestion des disques durs se fait sans aucune intervention de notre part ; Drobo laisse toutes latitudes à sa technologie BeyondRAID. Comme nous l'indiquions, l'appareil choisira le type de "grappe" à créer en fonction du nombre de disques durs installé. L'impact sur les performances est infime selon la solution choisie et la technologie permet de mixer les capacités sans en perdre une miette, de remplacer un disque dur en panne sans interrompre la disponibilité des données, ou encore de changer un disque dur vieillissant par un modèle plus récent ou de capacité supérieure. Utiliser un Drobo 5N est d'une simplicité enfantine !

 

En ce qui concerne les applications que propose la marque, elles ne sont pas légion et satisferont les plus curieux. On notera de notre côté la présence de Plex et d'une galerie photo simple d'utilisation, idéals pour une utilisation multimédia par exemple. Pour le reste, c'est à vous de voir si le serveur offre ce dont vous avez besoin.

 

Un tarif relevé !

Pour un NAS ne possédant rien de plus qu'un port RJ45, difficile d'accepter de devoir se délester de plus de 500€ sans compter les disques durs. Si l'engin est plutôt agréable à regarder, bien équipé du côté hardware, il ne fera pas oublier l'absence de ports USB (3.0 ou 3.1 pourquoi pas !). On trouvera sans aucune difficulté quelque chose de bien plus costaud chez les concurrents et pour un tarif très proche. Cependant, nous allons nous répéter, mais l'appareil a le mérite d'être ultra simple à utiliser et presque entièrement autonome dans son paramétrage, ce qui achèvera de convaincre certaines personnes intéressées par le stockage réseau qui ne désirent pas passer des heures devant la machine pour en extraire le maximum de performances.

 

4 étoilesLe fait de proposer un produit ultra simple dans sa conception et dans sa gestion n'a pas que des désavantages. Drobo a le mérite d'ouvrir les portes du stockage en réseau à tous ceux qui ne veulent pas s'encombrer de paramétrages sans fin et de fonctionnalités inutiles. La gestion est simple, l'installation et le paramétrage automatique ou presque. Les performances proposées sont honorables grâce à son coeur solide, la capacité à signaler et gérer une panne qui nécessite le remplacement d'unité(s) de stockage(s) se fait en toute transparence, sans perdre l'accès aux données enregistrées. Bref, le 5N se prend très facilement en main comme une nouvelle paire de grolles ! Il est aussi simple à utiliser que son équipement est pauvre. En plus de l'absence de port(s) USB, presque indispensable, on peut lui reprocher son manque de fonctionnalités, tout comme sa consommation peut-être excessive dans certaines situations. Ajoutons à cela un tarif élevé au vu des prestations, qui fera réfléchir les plus indécis. À l'issue de notre dossier, nous accordons quatre étoiles d'encouragement au Drobo 5N, qui malgré quelques lacunes au niveau de l'équipement, de la consommation et du prix, offre un outil de grande capacité très simple à utiliser et surtout accessible aux utilisateurs novices !

dlink 40  intel logo  sandisk 40  lacie 40  icybox 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



sommaire


Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !