• Les performances

Voici la première série de mesures effectuée sur notre plateforme de test. Elles sont réalisées avec la ventilation d'origine et sa régulation propre si elle est proposée. Ensuite nous procédons aux mesures selon le pourcentage de vitesse défini dans notre protocole. Nous vous proposons dans cette seconde phase deux mesures réalisées à 140W puis à 220W. Les résultats sont exprimés en Delta T, c'est-à-dire température du processeur - température ambiante. Voici les résultats :

 

 

En action, l'AquaFusion 120 se comporte assez bien, du moment qu'on ne pousse pas trop sur le TDP. Ici, avec 140W à dissiper, il ne souffrira pas. Le delta mesuré à fond est de presque 22°C. On se retrouve alors devant le 120 de NXZT, alors que les Silent Loop et MasterLiquid 120 font mieux. En régulant le ventilateur à 75%, notre challenger remonte légèrement dans le classement, mais restera derrière les modèles be Quiet! et Cooler Master. Au palier suivant, l'AquaFusion 120 continue de remonter, profitant d'un ventilateur moins poussif dans ces conditions. Malheureusement, à 25% le modèle Enermax ne sera pas capable de tenir la charge. Le flux d'air est insuffisant pour parvenir à tenir plus de 5 minutes.

 

Sur un CPU fortement overclocké, l'AquaFusion 120 pourra tenir la cadence, du moment qu'on ne cherche pas le silence à tout prix. Le test passera à 100 % et à 75%, mais pas en dessous. Les deltas mesurés sont au-dessus des 50°C, avec près de 56°C à 75%. La rupture arrive à 50%, après 3 minutes de chauffe.

 

• Les nuisances sonores

 

 

Les nuisances sonores sont le talon d'Achille du modèle Enermax. Si à pleine vitesse il parvient à ne pas dépasser le bruit généré par le Silent Loop 120, c'est simplement par qu'il n'est équipé que d'un seul ventilateur. Les nuisances mesurées atteignent largement les 55 dB à 100% des capacités du SquA RGB. La régulation permettra un léger gain, mais l'AquaFusion 120 restera bien bruyant à 75 %. On enregistre encore 52 dB, alors que la concurrence est passée sous les 50 dB. Au palier de régulation suivant, on entend toujours notre petit AIO fonctionner. Le ventilateur est bruyant et délivre encore plus de 46 dB à ce stade. Il faut diminuer sa vitesse à 25% pour que le SquA RGB 120 se calme vraiment, mais reste tout de même plus bruyant que les concurrents équipés de deux ventilateurs.

 

• Pour conclure 

comptoir 4starsL'AquaFusion 120 d'Enermax est un AIO assez bien fichu. S'il ne révolutionne absolument pas le milieu, on aime le soin apporté à la qualité de l'ensemble. Le kit est bien assemblé et jouit d'une finition plutôt haut de gamme avec tuyaux gainés, radiateur caréné, RGB sur la pompe et le ventilateur, finition piano laqué sur le dessus de pompe, etc. La mise en place est très simple sur ce modèle qui ne pose pas de problème de compatibilité du fait de ses dimensions. Les sockets les plus récents sont supportés chez les deux fondeurs, exception faite du gros TR4 d'AMD. Dans le bundle on ne trouvera que l'essentiel. Le kit est accompagné du tout récent SquA RGB 120 mm dont la vitesse de rotation max est portée à 2000 tpm pour l'occasion. Le design et l'éclairage de ce ventilateur sont assez sympathiques et la diffusion des effets lumineux se fait aussi sur l'arrière si vous l'installez en extraction. Le moulin lui non plus ne révolutionne pas son segment. Il permettra par contre au kit d'être suffisamment performant sur la majorité des CPU si vous ne forcez pas sur l'overclocking. Le bundle livré est réduit au strict nécessaire. L'AIO dispose en plus d'une commande pour gérer les DEL aRGB si votre carte mère n'est pas équipée du header dédié. On regrette à ce stade qu'il ne soit vendu qu'avec un seul ventilateur. Nous aurions aimé voir comment il se comporte avec deux exemplaires non modifiés par exemple. De ce fait, l'AquaFusion 120 a besoin de beaucoup de souffle pour évacuer la chaleur de son radiateur. Cela se ressent sur les mesures de bruit qui sont assez peu flatteuses. Avec un seul ventilateur nous découvrons un système très bruyant à fond et dont les nuisances sont équivalentes à celles produites par les modèles qui sont eux accompagnés de deux moulins. La régulation permet de gagner en confort, mais ça reste relatif. Comme nous l'avons vu, le SquA RGB pousse fort et reste plus bruyant que la moyenne sur toutes les plages de fonctionnement que nous testons. En ce qui concerne les températures, elles restent très correctes pour un modèle équipé d'un seul ventilateur. L'AIO aura du mal en cas d'overclocking poussé, nécessitant toute sa puissance pour dompter nos 220W. Le prix de vente de ce modèle reste finalement correct, compte tenu de la finition et de l'équipement livré. Vendu 80 €, il se retrouve bien placé, malgré l'absence d'un second ventilateur et de ce fait prendra moins de place lors de l'installation. À l'issue de notre entrevue, nous décernons 4 étoiles à l'AquaFusion 120 d'Enermax, fortement pénalisé par des nuisances sonores trop élevées.

 

 Enermax AquaFusion 120enermax aquafusion 120 conclusion

 


asus 40 gskill 40 noctua 40 intel_logo.jpgdocmicro

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 



sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Protocole de test
4 • Performances et nuisances sonores

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !