Depuis la fin du support de Windows XP, il est vrai que l'OS aux contours de fenêtres bleutées et au papier peint mémorable tombe lentement mais surement dans l'oubli. Pourtant, l'OS a encore ses grands fans. Leur dernier exploit ? Faire tourner la machine sur une Nintendo Switch !

 

La prouesse est de taille, car contrairement à la XBox ou la PlayStation, la console dockable est pourvue d'un processeur d'architecture ARM, autrement dit absolument pas compatible avec l'OS de la Raymonde. En fait, l'OS installé est Linux via une version modifiée d'un noyau de développement codé par NVIDIA pour les CPU Tegra (dont une variante équippe la Switch), nommé L4T. Par la suite, un émulateur du nom de QEMU (prononcer qu-ému) se charge de lancer XP. Bien évidemment, Crysis ne risque pas de tourner, par contre le Pinball est "jouable", avec tous les lags que l'émulation d'un monocoeur x86 @ 1 GHz entraine. Par contre, pas de son sur cette machine virtuelle, mais est-ce vraiment nécessaire ?

 

Si l'idée vous branche, sachez que l'adaptation depuis Linux a tout de même pris environ 6h ; cependant le projet manchot est assez avancé : le dock est supporté comme une extension en USB Type-C - il est alors possible de brancher des périphériques comme un clavier ou une souris - voire d'utiliser la console comme une tour pour un usage courant. Une convergence console-ordinateur portable pas si délirante ? (Source : PCGamer)

 

nintendo switch pinball

 Le pinball vous manque ? Vous possédez une Switch ? N'attendez plus ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news

Ragotron : votez !

Quel composant ou quel groupe de composants changez vous le moins souvent ?
 
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !