Le silence absolu avec un PC ?

 

Il y a un peu moins de deux mois, notre cher Guillaume vous parlait de la firme Calyos. Cette société belge s'est spécialisée dans la dissipation pour nos composants électroniques préférés. Le billet rédigé par notre rédacteur au menton velu portait plus particulièrement sur le Calyos Fanless PC, une configuration hyper musclée capable de générer de la puissance à outrance et des FPS à gogo. Sa particularité est de n'avoir aucun système de refroidissement actif malgré les éléments ultra-performants qui la composent. Sachez que depuis la parution de cette nouvelle, toute la rédac de CDH était très curieuse de savoir ce que pouvait vraiment donner le système mis au point par nos amis belges. Pascal, comme à son habitude, a donné de sa personne - sans nous dire en détail ce qu'il a été forcé de faire - pour que nous puissions avoir en main la machine. C'est chose faite, le Calyos Fanless PC est chez nous, légèrement modifié par rapport à la configuration initialement présentée, et nous allons pouvoir mettre en concurrence le système fanless avec un gros ventirad et un bon watercooling tout-en-un. Alors, alors ça dit quoi ??

 

calyos header

 

• Présentation de la machine

 

L'engin vu de face [cliquer pour agrandir]Et l'engin vu de derrière [cliquer pour agrandir]

Il est ou le cucu, elle est ou la têtête ?

 

Avant d'aller directement à ce qui nous intéresse, parlons de la machine qui nous arrive dans une cantine militaire vert kaki entièrement capitonnée. À l'ouverture, nous découvrons toute la protection installée pour que l'ensemble arrive à destination sans dégât. Deux étages de mousse sont utilisés. Le premier servira à caler un clavier Logitech sans fil et le socle du boîtier, alors que l'étage du dessous est réservé au PC lui-même, ainsi qu'à une manette Microsoft sans fil également. Tout est parfaitement calé, il n'y a rien à dire là-dessus.

 

A l'ouverture de la cantine [cliquer pour agrandir]Sous le premier étage de mousse, la bête [cliquer pour agrandir]

Le paquet XXL !

 

La bête pèse dans les 30 kilos, autant dire qu'il faut des reins solides pour l'extraire de son sarcophage, surtout que le livreur refuse de monter les 50kg de malle au 1er étage. Tout le matériel est installé dans un châssis Lian-Li PC-07S lourdement modifié.

 

L'intérieur du Calyos Fanless PC [cliquer pour agrandir]Le gros radiateur greffé sur le PC-07S [cliquer pour agrandir]

Intérieur et radiateur du Fanless PC de Calyos

 

Le boîtier en lui-même mesure 585mm de hauteur, 148mm d'épaisseur et 514mm profondeur pour 9.9kg normalement. Calyos y a collé en plus un gros radiateur composé de 40 lamelles sur l'arrière et dont les dimensions sont 581 x 65 x 512mm. Cet ajout porte l'épaisseur de l'ensemble à 212mm.

 

Derrière la vitre en verre trempé nous pouvons apprécier le travail. Notre sample n'a pas été fignolé en détail, d'où la présence de dissipateurs gris plutôt que bleu normalement. Mais avant de continuer sur le système de refroidissement, voyons tout ce beau monde qui nous arrive :

 

Processeur Intel Core i7 5820k
Carte Graphique EVGA GTX 1080
Mobale MSI X99S SLI PLus
Mémoire Kingston HyperX Predator PC2400 (16Go)
Stockage

SSD Samsung 850Evo 256Go (x2)

Alimentation Silverstone Nightjar 520W
Boîtier Lian Li PC-07S modifié

 

Dans sa version initiale, la plus musclée équipée de la GTX Titan, le Fanless PC était facturé près de 4000€, mais cette machine est un modèle de démo avec une configuration datant de plus d'un an. La marque va proposer rapidement une nouvelle version qui n'aura de commun avec celle-ci que le boîtier.

 

Le nouveau setup sera composé d'un i7 6700k, une Asus Z170 Pro Gaming, 16Go de Gskill Trident, une GTX 1080, un SSD Samsung 850 1To et enfin une alimentation Digifanless de chez Enermax. Avec cette mise à jour, le Fanless PC vous coutera 3300€. En prenant en compte le prix de la configuration (boîtier inclus), le système de refroidissement est facturé autour des 700€, ce qui est très correct au final.

 

La solution de refroidissement

Le système mis au point par Calyos est relativement simple. Nous avons un liquide à changement de phase qui se charge de faire transiter la chaleur dans le radiateur en passant rapidement de l'état liquide à l'état gazeux. Pour les frigoristes, le produit utilisé est vulgairement appelé R245FA ; les scientifiques l'appelleront Pentafluoropropane (C3H3F5).

 

La pression générée par le changement d'état suffit à faire circuler le fluide dans le système, ce qui permet de se passer d'une pompe potentiellement bruyante. Voici un schéma qui résume le fonctionnement du système de refroidissement :

 

Calyos - boucle de refroidissement [cliquer pour agrandir]

Comment ça marche ?

 

Voici comment sont intégrés les deux évaporateurs :

 

L'évaporateur sur le processeur [cliquer pour agrandir]L'évaporateur de la GTX1080 [cliquer pour agrandir]

Processeur et carte graphique équipés !

 

Comme vous pouvez le voir, l'évaporateur prend place sur les fixations d'origine (heureusement nous direz-vous). Deux flexibles partent de chacun des refroidisseurs. Le plus fin est l'orifice d'entrée du produit sous sa forme liquide et le plus large celui de sortie du produit sous forme de gaz. Le gaz est dirigé dans le condensateur qui évacue la majeure partie des calories sur sa partie gauche. Quand le R245FA est débarrassé de son trop-plein de chaleur, il repasse à l'état liquide et poursuit son chemin.

 

Les éléments susceptibles de chauffer sont protégés par de la mousse en aluminium. Initialement utilisée pour la fabrication de structure légère, Calyos s'en sert ici pour la dissipation thermique. Cette matière est placée sur les étages d'alimentation de la carte mère et autour du processeur graphique comme vous pouvez le voir.

 

Maintenant que vous savez tout, voyons quelles sont les capacités de refroidissement du Fanless PC de Calyos.




Sommaire

Page n°1 : Préambule
Page n°2 : Protocole et résultats
Page n°3 : Conclusion

Les 37 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !