• Performances

Commençons par les mesures de performances brutes du ventirad. Ces mesures sont réalisées sur nos plateformes Intel et AMD selon les trois modes de fonctionnement habituellement testés. Bien entendu, nous conservons notre fidèle Noctua NH-U12P en référence. Nous nous attaquons ensuite aux mesures en semi-passif, pour finir par le relevé des nuisances sonores.

 

Performances sur plateforme amd [cliquer pour agrandir]Semi passif repos amd [cliquer pour agrandir]Semi-passif charge amd [cliquer pour agrandir]

Plateforme AMD : Performances brutes et test en semi-passif - Cliquez pour agrandir

 

Performances brutes Intel [cliquer pour agrandir]Semi passif repos intel [cliquer pour agrandir]Semi passif charge intel [cliquer pour agrandir]

Plateforme Intel : Performances brutes et tests en semi-passif - Cliquez pour agrandir

 

Les premiers résultats sont prometteurs. Sur AMD, le NH-D15 se comporte très bien. Les températures au repos sont un poil plus élevées qu'avec le Cryorig, elles restent relativement bonnes. D'ailleurs en parlant du R1, il met un joli 2°C dans la vue du NH-D15 en charge et à pleine vitesse.  Le NH-D14 est largué ici, autant dire que le gain de performances est significatif. À 9 et 7V, le nouveau Noctua reste 1°C derrière le Cryorig, alors que le reste du plateau est bien calmé. Du côté des capacités de dissipation en semi-passif, nous avons enregistré un petit 36°C une fois la période de 30min de repos passées. C'est 4°C de plus que le R1, qui est un poil plus profond et donc plus proche du ventilateur d'extraction. On reste cependant sur un résultat excellent. On lance la charge, et on laisse la température grimper jusqu'à l'arrêt d'urgence. On attendra longtemps puisque le test de charge arrivera à son terme avec une température max enregistrée de 64°C, assez cohérente avec le reste du panel. Une fois la période de repos passée, la température de notre Phenom II était retombée à 40°C. Efficace le NH-D15 !

 

Sur Intel, le nouveau Noctua a aussi du répondant. Nous constatons toujours cette petite faiblesse au repos (par rapport au Cryorig toujours), qui n'empêche pas le ventirad de venir ensuite coller aux basques du R1 à pleine vitesse. Par contre, ici, le NH-D15 se montre plus efficace à 7 et 9V. Avec les températures enregistrées, le reste du panel est une nouvelle fois mis d'accord. Le test en semi-passif se déroule très bien ici encore. La température au repos n'excèdera pas les 42°C. Il faudra par contre un peu plus de 7min pour que l'i7 se mette en sécurité. La température relevée après les 5min réglementaires sera de 45°C. Noctua a fait un excellent travail sur ce modèle qui lui permet de revenir sur le devant de la scène.

 

Voilà d'excellentes perfomances offertes par le nouveau Noctua. Qu'en est-il des nuisances générées?

 

Nuisances sonores amd [cliquer pour agrandir]Nuisances sonores intel [cliquer pour agrandir] Rapport perfs/bruit AMD [cliquer pour agrandir] Rapport perfs/bruit [cliquer pour agrandir]

 

Noctua a donc amélioré les performances de son nouveau fer de lance, mais cela n'est pas fait au détriment de nos oreilles comme vous pouvez le voir. Oui, les nuisances enregistrées n'excèdent pas les 52,3 dBA à pleine vitesse. C'est mieux que le NH-D14 d'une part, et surtout que les autres modèles haut de gamme, exception du Silver Arrow qui reste la référence en terme de nuisances sonores. Autant dire que le ratio perf/bruit du NH-D15 est excellent sur nos deux plateformes.

 

Avant de conclure, voici un récapitulatif des performances des modèles double-tour testés sur le Comptoir, classés sur nos plateformes AMD et Intel :

 

Classement AMD : double tour [cliquer pour agrandir]Classement Intel : double tour [cliquer pour agrandir]

 

comptoir_4stars.pngIl aura fallu du temps à Noctua pour réagir, et c'est chose faite, la concurrence se faisant rude dans le haut de gamme pour le vieillissant NH-D14. Le NH-D15 parvient à se glisser en tête sur ce segment. Plus gros que son prédécesseur, ce modèle n'entrera pas dans tous les boitiers. C'est souvent le cas d'ailleurs chez les ventirads double-tour. Concernant la compatibilité, Noctua fait l'impasse sur le LGA1366, mais rassurez-vous, une simple demande auprès de la marque suffit pour recevoir le kit gratuitement. Comme nous l'espérions, le gain de performances ne se fait pas au détriment du silence. Les deux ventilateurs NF-A15 PWM font un excellent travail. Même s'il n'est pas le plus discret -Thermalright et Be quiet! restant les maitres - le NH-D15 a le mérite de faire mieux que le NH-D14 de ce côté-là. À produit haut de gamme, finition et équipement haut de gamme. Le nouveau venu ne déroge pas à cette règle en proposant un bundle très complet (tournevis, fixations, pâte thermique...) et une qualité de fabrication digne de ce à quoi nous a toujours habitué la marque autrichienne. Ho, il y a bien la couleur des ventilateurs qui ne change pas, mais doit-on leur reprocher cela au vu des performances? Il reste la douloureuse... Le NH-D15 ne déroge pas non plus à cette règle qui veut qu'un produit HDG se paye le prix fort. Pour en faire l'acquisition, il faudra débourser 89.90€. C'est cher, mais c'est beau et performant ! L'engin reste cependant dans la moyenne. À l'issue de cette entrevue, nous accordons 4 étoiles au Noctua NH-D15, pour les performances qu'il offre et le soin apporté à la fabrication du produit.

Noctua NH-D15 [cliquer pour agrandir]Noctua NH-D15

amd_logo.jpggigabyte_logo.jpgcrucial_logo.jpgkingston_logo.jpgintel_logo.jpgantec

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test



Les 39 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !