• Températures

Avant de surcadencer nos processeurs, jetons un rapide coup d’œil aux différentes températures relevées pour nos protagonistes durant les tests avec leurs fréquences par défaut. Les refroidisseurs utilisés sont décrits en page protocole, quant à la pâte thermique, il s'agit d'Arctic MX-4.

 

barbecue steaks

 

Du fait de sa consommation en légère baisse, le Core i9-10980XE perd un petit degré par rapport à son prédécesseur. C'est la situation inverse pour les Threadripper 3000, d'autant que le refroidisseur à air utilisé est à la limite de sa capacité de dissipation.

 

 

 

• Overclocking

Poursuivons ce tour d'horizon des deux CPU Zen 2 testés ce jour, par une petite séance de surcadençage. Pour cela, nous utilisons le toujours excellent Ryzen Master qui passe à présent en version 2.1 et permet une gestion plus poussée de la mémoire (timings). À noter le profil Precision Boost Overdrive est toujours disponible, permettant de s'affranchir de la limite de consommation pour autoriser le maintien des fréquences PB. On peut également coupler ce dernier avec un overclocking automatique ajoutant jusqu'à 200 MHz. A noter que la possibilité de "basculer" les processeurs les plus énergivores vers un profil plus conservateur (passant d'un TDP de 105 W / 95 W à 65 W par exemple, ou d'un TDP 65 W à 45 W) ne s'applique pas aux Threadripper. Ces derniers profitent toutefois du Game Mode. De quoi s'adapter au besoin selon les situations.

 

Ryzen Master [cliquer pour agrandir]Ryzen Master Game Mode [cliquer pour agrandir]

Ryzen Master adapté aux derniers Threadrippers

 

Et manuellement, qu'est-il possible de faire ? Nous utilisons un AIO Enermax Liqtech 240 pour nous donner un peu de marge côté température. Après avoir posé la question à AMD, ce dernier semble indiqué du bout des lèvres qu'il faut s'en tenir à une valeur proche de 1,4 V maximum tous cœurs actifs, sachant qu'une valeur plus élevée est appliquée lors du boost sur un ou deux cœurs. Commençons par le 3970X. Ce dernier s'avère finalement capable d'atteindre 4,35 GHz tous cœurs actifs, soit un résultat même meilleur que la plupart des Ryzen 3000. AMD nous a indiqué que certains peuvent aussi atteindre 4,4 GHz, les meilleurs dies étant utilisés sur Threadripper. Rappelons que tout ceci reste surtout une loterie dépendant de la qualité du silicium.

 

cpuz tr 3970x oc

Threadripper 3970X overclocké

 

Les performances progressent de 10,5 % sous Cinebench R20, la consommation prenant quant à elle 197 Watts supplémentaires sur le 12 V, soit +68% pour une température qui atteint 98°C. Bref le plus difficile restera de trouver à le refroidir convenablement pour des gains somme toute limités... Quid du Threadripper 3960X cette fois ? Eh bien c'est identique pour la fréquence, mais avec une tension légèrement moindre. Le gain sous Cinebench se limite à 9,4% pour une consommation en hausse de 87 W soit +30%. L'overclocking de notre 3960X est donc lui aussi limité, pour être exhaustif sur le sujet, la température atteint tout de même 89°C après surcadençage. 

 

cpuz tr 3960xoc

Et le Threadripper 3960X overclocké

 

Finissons par le Core i9-10980XE. Nous avons réussi à atteindre une fréquence sur tous les cœurs finalement très proche de ses concurrents du jour à 4,3 GHz pour 1,18 V. La consommation bondit de 162 W soit +85% pour un gain de 12,4% sous Cinebench R20. La température atteint tout de même 96°C après overclocking.

 

cpuz i9 10980xe oc

Le Core i9-10980XE overclocké 

 

Il est temps de passer au verdict page suivante.




Les 44 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !