Une troisième GTX 1660, pour quoi faire ?

 

Après avoir décliné son architecture Turing sur toute la plage de prix ou presque, NVIDIA a lancé au mois de juillet une nouvelle offensive, avec des produits affublés du suffixe SUPER. Même si le caméléon s'en défend, l'objectif était bel et bien de contrarier le lancement de la série RX 5700 du concurrent. Après l'annonce par AMD il y a quelques semaines de la RX 5500, les verts ont décidé de procéder de même en ajoutant deux références à cette série : les GTX 1660 SUPER et 1650 SUPER. Le principe reste inchangé, améliorer les performances au même tarif, afin de repositionner son offre face à une concurrence revigorée. Si la GTX 1650 SUPER ne sera commercialisée que fin novembre, c'est aujourd'hui que se lève l'embargo sur la première citée dont le tarif officiel est fixé à 249 €. Pour la concevoir, NVIDIA réutilise à l'identique le GPU du modèle originel, en le couplant par contre à de la GDRR6 en lieu et place de la GDRDR5, pour des performances annoncées jusqu'à 20% supérieures. Vérifions cela dans notre dossier, à l'aide de notre protocole de test mis à jour, afin de déterminer le comportement de la nouvelle venue.

 

review gtx 1660 super palit

 

• Les tarifs dans la vraie vie ?

 

 




Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !