• PERFORMANCES EN REFROIDISSEMENT

Voilà le moment délicat, la mesure des températures en charge. Pour cela, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant nos processeurs surmontés du Grand Macho. Le GPU ne sera équipé que de l'Accelero S1 Plus pour ce test. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante :

 

 

On entre maintenant dans le dur. Le H500 et ses deux ventilateurs pourront-ils maintenir notre configuration dans des conditions acceptables pour une utilisation quotidienne ? La réponse est oui, clairement. Et même si aucun ventilateur ne souffle directement vers notre carte graphique, celle-ci ne souffre pas puisque l'air semble suffisamment brassé à l'intérieur. Une fois la ventilation régulée, la température de notre GPU s'élèvera un peu plus en pleine charge, mais nous aurons encore une petite marge de manoeuvre pour travailler. Le processeur, en contact quasi direct avec les deux ventilateurs, sera très à l'aise ici dans les deux cas de figure imposés par notre protocole. La carte mère ne chauffe pas de trop, tandis que le disque dur prendra quelques degrés une fois la ventilation régulée. Il reste malgré tout à un niveau plus que raisonnable.

 

• Et à 140W ?

 

Oui c'est vrai ça, et à 140W il se comporte comment le H500 ? Vous pouvez le constater par vous-même, les températures relevées sont justes excellentes, Aer F120 à fond ou non.



sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Protocole et tests d'insonorisation
4 • Performances en refroidissement
5 • Le verdict

Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !