• Présentation

 

Le NZXT H500 en entier [cliquer pour agrandir]Son arrière train [cliquer pour agrandir]

Faisons le tour du propriétaire...

 

NZXT H500
COULEUR Noir avec liseré de couleur ou blanc
FAMILLE

Moyen tour

DIMENSIONS (EN MM)

460 x 210 x 428

POIDS

7 kg

MATÉRIAUX Acier, verre trempé
FORMATS DE CARTE

ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 2+1
BAIES 2,5" 2+1
Slots PCI 7
RESTRICTIONS

CPU : 165 mm

GPU : 381 mm

PSU : 220 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 2xUSB 3.0 + I/O Audio
VENTILATION FOURNIE

2 x 120 en extraction (haut et arrière)

PRIX OFFICIEL

79.90€

Si vous aviez suivi notre dossier consacré aux H400i et H700i, ou que vous connaissez déjà le H500i, vous ne serez pas trop dépaysé ici. Le H500 ressemble à ses grands frères en reprenant le design introduit par ces derniers. Il reprend bien évidemment les dimensions de la version "i", à savoir 460 mm de hauteur, 210 mm de largeur et 428 mm de profondeur, pour un poids de 7 kg. Léger et tout de même spacieux pour un modèle qui se veut compact.

 

Le petit panneau de verre sur le H500 [cliquer pour agrandir]

 

Les slots d'extension modifiés sur cette version [cliquer pour agrandir]Les traits sont familiers, avec une façade plate et des arêtes prononcées. Nous recevons le modèle noir et rouge, qui reste très discret malgré la pointe de couleur. Le dessus accueille la connectique déportée qui se limite à deux ports USB 3.1 Gen 1 (donc 3.0 pour que tout le monde soit d'accord) et les E/S audio habituelles. Et nous retrouvons également la grille d'aération sur la partie arrière, occupée par un Aer F120, bien que l'emplacement soit compatible 140.

 

L'arrière est très légèrement modifié sur cette version. Nous retrouvons certes l'emplacement du bloc d'alimentation au fond, l'emplacement de ventilation équipé aussi d'un Aer F120 et sept slots d'extension. Sept ? Oui sept ! Le H500 perd ses deux supports verticaux dans la course à l'allègement. Allez comprendre.

 

Le front panel sur le dessus du H500 [cliquer pour agrandir]

 

 

Les panneaux ne changent pas par contre. Nous retrouvons à droite l'ouvrant "incrusté", équipé d'une grille d'aération sur toute sa partie avant. Contrairement aux H700i/400i, le panneau en verre ne recouvre pas la face complète. Il s'arrête aux 3/4. Il s'encastre dans son emplacement et est également ajusté de façon à ce qu'il ne dépasse pas des côtés lorsque l'on regarde le boîtier d'en face.

 

Enfin, sur le fond nous trouverons un filtre à poussière (amovible) au niveau de l'emplacement de l'alimentation et la partie dédiée a la baie de stockage interne par laquelle vous pourrez la retirer ou la déplacer.

 

 

nzxt h500 dimensions

 

Petit tour chez Alain

Le H500 vu de l'intérieur [cliquer pour agrandir]La partie cachée derrière le plateau [cliquer pour agrandir]

à poil le H500 !

 

Bon, ici il n'y a pas trop de suspens, la vitre étant particulièrement transparente, nous avons presque déjà tout vu. La vitre justement est maintenue par deux ergots et une unique vis à main, qui restera solidaire du point d'ancrage. Au moins, elle ne sera pas perdue. Lorsque celle-ci est dévissée, il suffit de tirer le panneau (délicatement, c'est du verre !) vers vous et de le soulever.

 

Petite vue d'ensemble de la config en place [cliquer pour agrandir]Les deux Aer F120 en extraction  [cliquer pour agrandir]

L'intérieur plus en détails

 

On peut donc voir à l'intérieur un plateau de carte mère assez serré dans cet espace. Il peut accueillir des modèles jusqu'à l'ATX. Pour la mise en place, il faudra jongler entre le passage derrière le ventilateur du haut et le bandeau rouge du côté. Ce "bandeau" justement, servira à l'agencement des différents câbles. Son rôle ne change pas du coup.

 

Le ventilo du haut, nous venons juste d'en parler, vous avez aussi dû voir celui à l'arrière. En façade il n'y a rien. Un support amovible permet toutefois d'installer deux ventilateurs supplémentaires en 120 ou 140 mm. La place manquant dans ce volume compact, il sera préférable de travailler à l'extérieur. Merci NZXT.

 

Les supports de SSD [cliquer pour agrandir]Le cadre extractible pour deux ventilateurs en façade [cliquer pour agrandir]

Les différents supports disponibles. SSD et ventilation additionnelle

 

Le fond ensuite est un compartiment multi-usage. Il sert en premier lieu à cacher le bloc d'alimentation, ensuite à mieux canaliser le flux d'air par cet effet... compartimenté. Sur le H500, il sert également de support pour les deux emplacements SSD. Il s'agit de deux racks extractibles par une simple pression sur le côté. Les deux racks viennent se bloquer dans l'aération du compartiment à l'aide d'ergots présents en dessous. C'est tout de ce côté.

 

Le management des câbles bien pensé dans ce modèle [cliquer pour agrandir]On retourne ensuite le châssis en espérant que le système de management des câbles ne se soit pas perdu avec les slots verticaux. Ce n'est fort heureusement pas le cas. Nous retrouvons donc nos trois goulottes qui permettent de bien orienter les différents câbles et de les maintenir ensuite bien en place. Le passage derrière le bandeau rouge est assez large pour permettre d'installer les connecteurs devant leurs emplacements respectifs.

 

Ensuite, derrière le plateau, juste sous l'énorme ouverture, nous trouvons deux emplacements 2.5" supplémentaires. Ils permettent d'ajouter ou de déplacer les supports qui se trouvent de l'autre côté. Enfin, nous trouverons sous le compartiment, juste devant le bloc d'alimentation , le support amovible qui permet la mise en place de trois disques durs de 3.5".

 

Le montage ici se passe sans trop de souci. Nous en avons rencontré un seul, l'installation d'un ou plusieurs disques durs ! La manipulation sera un peu plus longue dans le H500 puisqu'il faut nécessairement démonter la baie en retournant le boîtier pour accéder aux vis, avant de pouvoir installer les unités de stockage. Une fois votre stockage en place, remontez la cage dans le boîtier.

 

Le support 3.5 [cliquer pour agrandir]Le manque d'espace se fait également ressentir lors de la mise en place de la carte mère. Il faudra manoeuvrer cette dernière pour l'installer correctement sur ses supports. Une fois que c'est fait, vous devrez vous frayer un chemin vers l'ouverture qui permet de passer les différents câbles entre la carte mère et le ventilateur. Avec de grosses mains, c'est assez délicat. Après ça, plus rien ne vous résistera ! L'alimentation s'installe en un tour (nevis !) de main. Les SSD c'est tout aussi rapide et pour finir l'agencement des différents câbles est assez sympathique grâce aux goulottes présentes sur l'arrière.

 

Les contraintes sur les différents composants restent minimes. On note une hauteur maximale de 165 mm pour le ventirad, une longueur de 381  mm pour les GPUs (sans ventilateurs additionnels) et pas vraiment de limite pour le bloc d'alimentation. Quand tout est fixé et que plus rien ne dépasse, on peut refermer le H500.

 

Avant de passer aux choses sérieuses, nous annoncions un gain de 30€ sur cette version dépourvue de slots verticaux et du Smart Device. C'est bien le cas. Le prix généralement constaté pour le H500i est de 109.90€. Il faudra donc vous délester de 79.90€ pour ce modèle. Reste maintenant à voir de quoi il est capable en pratique.




Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !