Graphite 600T : matériel de test

• Le protocole Mini ITX

Nous testons avec la plateforme Mini-ITX, donc nous utilisons le protocole dédié. Nous continuons à vous proposer les relevés habituels des nuisances sonores générées par le boîtier et ses composants en fonctionnement, ainsi qu'un relevé de températures en charge.

 

La configuration de test nous est mise à disposition par notre partenaire MSI. La carte mère est une Z87I, et le GPU un petit GTX 760 OC mini de la marque histoire d'assurer une plus grande compatibilité. Le CPU est un i5 Haswell au TDP de 84W. Le refroidissement sera assuré par un ventirad top flow mis à disposition par Cryorig. Nous passons sur un bloc d'alimentation de chez Silverstone, le ST55F-G qui ne mesure "que" 150mm et pourra rentrer partout ou presque. Le cas échéant, et si le boîtier n'est pas équipé, nous utiliserons des blocs de chez bequiet! au format adapté (SFX/TFX).

 

Concernant les tests réalisés, nous restons sur une série de mesures du niveau sonore réalisées en conservant le principe de configuration faible et configuration élevée utilisée dans nos précédents dossiers, en utilisant les différentes combinaisons possibles de ventilation pour le boîtier (B), mais également la configuration (C) en jouant sur la vitesse des ventirads CPU et GPU..

 

Nous gardons également notre loyal Raptor X pour tester les capacités de chaque boîtier à contenir les vibrations des disques durs. Ce disque dur reste bien connu pour ses tendances à secouer les châssis. Nous lancerons toujours notre copie multiple de plusieurs Go pendant que l'ensemble de la configuration sera en position "Faible".

 

prot msi z87i MSI GTX760 ITX Silverstone SST-ST55F-GWestern Digital Raptor X

 

Nous terminerons en laissant mijoter tout ça à feu doux pour relever les températures sur les différents éléments de la configuration. Nous aurons notre processeur quad core de 84W ici, qui sera refroidi par le Cryorig C1 en PWM. La gestion de la ventilation sera aussi laissée à l'appréciation de la carte graphique dans ce test (mode auto quoi). Pour cette partie nous lancerons OCCT en mode "Alimentation" (il fait chauffer CPU et GPU) en boucle durant 1H avant de relever les températures sur le CPU, le GPU, le disque dur et la carte mère. Ces mesures se feront aux différents modes de ventilation proposés par le boîtier ou, le cas échéant, en forçant la régulation de la soufflerie à 7V. Les températures relevées seront ensuite données en "Delta T", c'est-à-dire leur différence par rapport à la température ambiante de la pièce de test.

 

• ... Et les résultats

ventilation interne

Première étape de nos tests, relever les nuisances sonores globales de notre machine en fonctionnement. Pour ce faire, nous placerons la ventilation du boîtier ainsi que celle de notre configuration selon différentes combinaisons possibles, en jouant sur la vitesse de tous les ventilateurs. Quatre mesures sont réalisées, la première boîtier à fond et configuration à fond (C1), la seconde en régulant la configuration (C2), la troisième boîtier régulé + config à fond (C3) et enfin la dernière ou l'ensemble est régulé (C4) Le sonomètre sera placé à 15cm sur l'avant, au-dessus du boîtier et les résultats obtenus seront exprimés en dB(A). Nous procèderons de la même manière pour les mesures des nuisances causées par les vibrations du Raptor-X, une fois la configuration entière placée en position "faible". Pour rappel, avant de commencer, voici quelques explications :

 

 

Ventilation faible : Cryorig C1 ventilation au mini (bios) / ventilation de la carte graphique forcée à 35%.
Ventilation élevée : Cryorig C1 ventilation au max (bios) / ventilation de la carte graphique forcée à 50%.

 

La première série de mesures nous révèle un boîtier plutôt agréable à l'usage lorsque tout est en fonction. Le VR1 en lui même ne génère pas trop de nuisances, mais reste audible à pleine vitesse. Très ouvert sur le fond, il laissera échapper le bruit que génèrent les ventilateurs de notre configuration de test comme nous le voyons sur le 3ème graphique. Lorsque tout est régulé, l'ensemble n'est que très légèrement audible.

 

Lorsque le Raptor X est en fonction, le VR1 ne peut pas faire grand-chose. Le disque dur est placé directement sur sa paroi et fait grimper le niveau sonore assez haut. Si les vibrations ne se propagent pas exagérément grâce au système de rétention adopté, ce sont les bruits mécaniques qui s'échappent du VR1.




Sommaire

Page n°1 : Préambule
Page n°2 : Présentation
Page n°3 : Protocole et Nuisances sonores
Page n°4 : Performances en refroidissement
Page n°5 : Verdict

Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !