• Verdict

i'm blue, da ba dee da ba die [cliquer pour agrandir]Pas de test en bonne et due forme pour ce modèle exclusif signé Lian Li. On passe tout de suite aux impressions que nous laisse ce boîtier extravagant, audacieux (ou grotesques, c'est selon) dans les choix pris par la marque, mais qui profite toujours de matériaux nobles et luxueux dont le Taiwanais a le secret. En a-t-on pris plein les yeux ? Voici notre ressenti après ces quelques temps passés en compagnie du PC-O10 :

 

Top qualitaÿ

On pourrait presque reprendre tous les propos déjà évoqués au sujet des boîtiers Lian Li. Sans faire preuve de fanboyisme, la marque taïwanaise s'applique lorsqu'il s'agit de nous sortir un beau modèle. Les matériaux utilisés sont toujours nobles, avec de l'aluminium bien travaillé et ici du verre trempé. L'assemblage ne souffre d'aucun faux raccord malgré l'utilisation de deux panneaux vitrés sur l'avant et l'un des côtés. On aurait pu s'attendre à ce que l'un d'eux déborde, mais non, la finition est très soignée. On pourrait émettre une petite réserve ici sur le système de filtre à poussière installé sur le PC-O10. Il s'agit de filtres alvéolés aimantés qui sont placés sur le fond, le dessus, ainsi qu'au niveau de l'alimentation et qui dénotent un peu avec le reste. Oh, on vous entend dans le fond ! "Mais l'aluminium n'est pas magnétique". On le sait et Lian Li a prévu le coup en collant des bandeaux spécifiques pour faire tenir ses filtres. Rassurés ?

 

Au niveau de l'équipement, nous sommes très très légers. Le front panel se contente de deux ports USB 3.0 et des E/S Audio, alors que le reste du boîtier est livré complètement nu. S'il est comme toujours possible d'étoffer la connectique déportée via des options disponibles sur le site de la marque, aucun ventilateur n'est livré. Le boîtier se voit greffer un support pour pompe de watercooling qui donne le ton. À l'intérieur on y retrouve aussi de quoi supporter six disques durs (2x2.5" et 4x3.5"), un petit support pour l'alimentation, une rallonge EPS-12V si la votre est trop courte et un convertisseur USB 3.0 vers USB 2.0 si vous n'êtes pas équipé de cette norme en 2017. Ah, et oubliez aussi le lecteur optique puisque le PC-O10 ne dispose pas d'emplacement 5.25".

 

Qu’est ce que c'est qu'ce binz ?

Le boîtier reste imposant pour un format "mid" et malgré cela on manquera de place. Carte mère, carte graphique, ça passe sans problème selon les choix que vous ferez. Par contre nous aurons peu de place pour l'alimentation étant donné que Lian Li décide de nous forcer la main et de nous imposer un emplacement SFX. La marque est capable de proposer de belles options, comme le support PCI O10-1 qui permet de coller son GPU à la verticale quand il ne met pas des plombes à faire le trajet. Pourquoi ne pas proposer un convertisseur ATX/SFX ou moins de profondeur du côté de la carte mère si le modèle est pensé watercooling ? Et pourquoi des ventilateurs de 80mm à l'arrière ? L'envie de garder des dimensions raisonnables fait faire de drôles de choses parfois.

 

Le côté obscur de la boîte ! [cliquer pour agrandir]

Nos éléments devront subir les quelques restrictions que nous impose le PC-O10. L'aircooling vous intéresse ? Vous ne disposez que de 130mm  de hauteur au niveau du ventirad. Cela impose également que votre carte graphique ne dépasse pas cette dimension en largeur sous peine d'avoir une mauvaise surprise. Autant le dire tout de suite qu'un Accelero S1 Plus ne passe pas, ni même le Grand Macho. C'est pourquoi nous avons installé sur notre plateforme ATX un kit watercooling Alphacool, composé d'un waterbloc NexXxos XP³ Light, d'un radiateur NexXxos XP45, d'un ensemble pompe VPP655/réservoir Eisbecher D5 150ml et de deux NB-eLOOP 120mm pour évacuer la chaleur.

 

L'agencement posera quelques problèmes si comme nous, vous utilisez le support de pompe. Nous ne disposons plus que d'un espace restreint pour le GPU, qu'il soit à la verticale ou à l'horizontale (moins de 25cm). Le modèle est très orienté et le bricolage est de mise si vous ne souhaitez pas vous soumettre. Le watercooling maison n'est pas la seule option, puisqu'un AIO performant règlera ce détail. En ce qui concerne le rangement, lui se fait très facilement grâce aux différents éléments livrés.  Il y a de l'espace derrière le plateau et le PC-O10 arrive avec des colliers de maintien pour le câblage. Par contre, les différents passages de câble ne sont pas protégés avec les caoutchoucs d'usage, ce qui permettrait de rendre l'ensemble bien plus net. Les ouvertures laissées libres ça fait moyen si l'on n'a pas suffisamment de câbles pour les combler. Même si les protections manquent à l'appel, la finition est soignée à ce niveau, on ne peut que le saluer.

 

Les perfs alors !

On ne l'évoque que très peu puisque cette partie ne dépendra que de vos choix mon petit bonhomme ! Le graphique ci-dessous regroupe les rélevés de températures de notre configuration sous le watercooling (hors carte graphique) et quelques reférences pour la comparaison des nuisances sonores. Comme vous pouvez le constater, avec le watercooling installé, le delta mesuré sur notre processeur de 140W ne dépassait pas les 30°C, dans une ambiance sonore très modérée. Attention alors à ce que vous ferez du PC-O10 qui sera capable d'exceller comme de faire du n'importe quoi, mais ce sera de votre faute ! Ça met la pression, non ?

 


Le prix ?

Le prix de vente de la bête, nous vous le rappelons, est de 299.90€ pour une création en aluminium est verre trempé. C'est du haut de gamme et la concurrence est plutôt discrète dans cette tranche tarifaire. Si vous en avez l'usage, le PC-O10 est un très bon boîtier en terme de qualité de fabrication et de look. Les faibles prestations qu'il offre, ainsi que les contraintes imposées par les différentes prises de position de Lian Li nous feraient préférer des modèles peut-être moins exclusifs, mais tout aussi beaux et surtout moins contraignants dans le choix ds composants pour un usage quotidien. On pense sans hésiter à l'Enthoo Evolv ATX équipé par Phanteks de panneaux en verre et affiché à 80€ moins cher. Le bequiet! Dark Base Pro 900 est également intéressant pour 40€ de moins. On perdra l'image de marque Lian Li par contre. Et si cette marque a votre plébiscite, que le design du modèle vous plait, mais que vous n'aimez pas les contraintes, le PC-O11 est sur le marché !

 

comptoir yallahDe prime abord, la bête est très séduisante, du moment que l'on sait où on met les pieds. Ce boîtier, c'est du grand Lian Li, bien fini, utilisant de beaux matériaux, une vitrine de luxe sobre et dépouillé en somme. Si l'apparence et le soin apporté dans l'assemblage ne souffrent d'aucune critique, nous sommes plus réservés sur les choix que nous impose la marque : alimentation SFX, emplacements pour ventilateurs de 80mm et faible épaisseur dans le compartiment de carte mère, qui limite la hauteur au niveau du socket. Le PC-O10 est conçu pour intégrer un watercooling, il faudra le garder à l'esprit si ce modèle vous intéresse. Livré sans aucun ventilateur, là encore l'investissement est nécessaire. Les performances en refroidissement dépendront directement de vos choix, tout comme les nuisances que dégagera le boîtier. Le catalogue d'options offre quelques possibilités d'upgrade et d'améliorations qui se ressentiront sur la facture. Concernant le prix justement, il se situe dans les plus hautes sphères, avec un bon 300€. La concurrence se fera discrète et souvent au sein même du catalogue de la marque (qui parle du PC-O11 là ?!), puisque très peu de fabricants proposent de telles réalisations. L'alternative existe pourtant si l'on se dirige vers des modèles plus "classiques" comme nous l'avons vu; nous perdrons par contre le prestige de posséder un Lian Li. À l'issue de ce dossier, le Lian Li PC-O10 ne se verra pas décorer. Il repart cependant avec un petit coup de coeur pour la singularité qu'il offre, malgré le prix de vente initial.

 


corsair 40 alphacool 40 intel_40.png Seasonic  asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Verdict

Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !