• Verdict

Anidees AI7 Black [cliquer pour agrandir]

Nous ressortons de cette entrevue avec un avis qui tend vers le positif pour l'Anidée Ai7. Le boitier tient ses promesses et parvient à rivaliser avec des modèles plus haut de gamme, tout en offrant de bonnes prestations.

 

Qualitaÿ et prestations

L'AI7, dans la version fenétrée que nous venons de tester, profite d'un bon agencement et d'une bonne qualité de fabrication. Les matériaux utilisés semblent pouvoir résister à l'usage, même si l'on trouve les panneaux un peu trop souples, et la finition ne souffre pas de réel défaut. Attention tout de même à la peinture qui semble pouvoir s'écailler sans trop de problème. On osera encore une fois lui reprocher le système d'alimentation des ventilateurs avant qu'il eût été préférable de remplacer par une multiprise avec connecteur power-SATA par exemple; ce qui aurait permis par la même occasion d'ajouter un régulateur à l'AI7.

 

Concernant l'équipement, Anidées propose l'essentiel sur ce modèle. USB 2.0 et 3.0 en façade, une baie 5.25", des racks mobiles pour les disques durs, du filtre à poussière sur le côté, le fond, l'avant et le dessus du boitier (alvéolés!!!). C'est à peu près tout et c'est cohérent avec le segment visé. Notez la présence de cinq ventilateurs de 120mm d'origine et la possibilité d'en ajouter plusieurs autres, comme c'est souvent le cas d'ailleurs. Le Water cooling est aussi largement envisageable. Du 120mm à l'arrière, du 240 sur le dessus -mais vous fera perdre les deux emplacements de stockage sur le haut et la baie 5.25"- et enfin de quoi faire à l'avant du boitier.

 

Design et choix d'agencement

Plutôt sobre, l'AI7 peut plaire au premier coup d'oeil. Sa face avant méchée horripile les moutonphobiques, le design en alvéole de la grille de façade fait causer, mais dans l'ensemble il se fait discret. La version noire appuie encore la sensation de sobriété du boitier. Anidées décide de proposer ce modèle avec deux compartiments, ce qui permet de le rendre un poil plus compact, mais ajoute quelques centimètres (tu le sais coquin!) en largeur. Pour vous faire une idée, le XPredator cube testé dernièrement est presque aussi volumineux. Le double compartiment est intéressant puisqu'il offre beaucoup d'espace pour votre matos. On l'a vu, l'engin est compatible avec des cartes mères allant du Mini-ITX à l'ATX. Les différents éléments ne souffriront pas de confinement, ce qui vous laissera le loisir de créer un monstre ou pas. L'alimentation est pour sa part déportée derrière le plateau de carte mère, ce qui permet de réduire la hauteur de l'engin.

 

Conclusion Anidées AI7

Ca pootre?

Oui l'AI7 est performant. En plus de cela il se paie le luxe de ne pas faire trop de bruit, ce qui est au final très agréable à l'usage. Nous nous attendions au pire avec toute la soufflerie placée à l'intérieur; c'est un bon point pour l'AI7. Notre configuration passive respirait le bonheur à pleine charge, faisant aussi bien que les modèles haut de gamme placés dans le panel.

 

Un prix dans la moyenne

Si vous ne voulez pas vous ruiner pour un boitier, l'AI7 est un candidat idéal. Affiché à 89€ en version sans fenêtre et 95€ avec cette option, il se place dans la tranche haute du milieu de gamme. En face vous ne trouverez pas grand monde, ou du moins personne dans la même tranche de prix. Le Corsair Carbide Air 540 est bien présent, se différencie par le look et une finition plus haut de gamme. Il perd cependant l'avantage face au modèle du jour au niveau du bruit. Les températures sont plus ou moins équivalentes avec toujours un avantage pour l'Anidées. Ce dernier l'achèvera enfin sur le prix puisque le Corsair est vendu 40€ plus cher. Pour les amoureux des petites configurations, sachez que la marque décline son boitier en version Micro-ATX, ajoutant un M au nom du modèle pour ne pas se tromper.

 

comptoir_5stars.pngVous savez tout sur l'Anidées AI7. Ce modèle double compartiment, plutôt compact, offre de bonnes performances et un certain confort d'utilisation tant sur le plan de l'agencement que des nuisances sonores générées. Le look et la sobriété du boitier charmera ou pas, mais permettra de faire disparaitre l'AI7 dans votre environnement du moment que vous ne lui réservez pas de place sur un bureau. Les prestations offertes mériteraient d'être revues à la hausse pour se démarquer, bien qu'elle reste encore une fois cohérente avec le niveau de gamme. Affiché à 95€ dans la version testée aujourd'hui, le prix de l'AI7 nous apparait comme justifié. Au final nous hésitons... beaucoup. Le boitier est bon, les performances là, le bruit de fonctionnement ne gêne pas. Nous décidons finalement d'attribuer non pas quatre, mais bien cinq étoiles d'encouragement à l'Anidées AI7 pour sa prestation, ceci malgré la finition un cran en dessous du concurrent.

 


 

crucial_40.pngnoctua_40intel_40.pngSeasonicSilverstoneasus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !