Salon peu connu du grand public à la renommée mondiale, le Laval Virtual s'est imposé en 21 ans comme la Mecque de la réalité virtuelle sous toutes ses formes en attirant les plus grands du domaine et de nombreux conférenciers renommés ou provenant d'entreprises aux noms connus comme Microsoft ou HP. Mais trêve de bavardage et de présentation, nous sommes allés à la pêche aux news pas aux courbettes.

 

laval virtual

 

Pour commencer, la tant attendue présentation par HP de leur nouvelle solution VR : le HP Reverb. Après s'être débarrassé de la collaboration technique peu profitable avec la Raymonde, HP a décidé de reconcevoir le concept en gardant cependant les mêmes bases de tracking fourni par le WMR. La solution sera - comme beaucoup d'autres cette année - orientée monde professionnel donc pas de solutions à bas coup de prévu. Tout modèle que vous trouverez présenté comme "Consummer" sera le même techniquement, seul le choix des matériaux et des finitions seront différents pour soit réduire les coûts, soit garantir une hygiène impeccable et une utilisation longue durée. La solution sera proposée au sein d'un environnement déjà présent qui évoluera rapidement, HP ayant décidé d'investir en masse dans ces solutions qu'on nous dit sur place.

 

hp reverb [cliquer pour agrandir]

Comme nous sommes sympas, nous avons même pensé à vous prendre une photo made in Comptoir pour la première présentation au public du casque, il n'est pas choupi avec son tissu devant ?

 

Bien entendu le casque sera disponible seul, mais HP - en tant que fabricant de PC - fournit une solution complète déjà présente avec sa gamme Z allant du PC sac à dos au serveur immense en passant par le PC portable - le Zbook - et un écosystème logiciel basé sur Unity et Unreal Engine sous forme de plug-in qui intègrent la gestion de l'ensemble : casque, capteurs, positionnement... La solution vient directement concurrencer les versions non pro du Vive qui commence à dater. La solution reste cependant dépendante du WMR à cause du capteur, un rejeton du système Kinect qui était déjà présent sur les casques WMR. Niveau disponibilité, HP nous a indiqué que ce sera courant mai, la production en masse commençant en avril. Mais HP ne s'arrêtera pas là, apparemment les laboratoires regorgent de projets d'accessoires de tracking et de fusion avec de l'équipement industriel, affaire à suivre. Dans tous les cas, les ambitions de HP sont claires : devenir l'un des gros acteurs du monde virtuel.

 

hp : écosystème vr [cliquer pour agrandir]

Présentation des solutions côté utilisateur que fournira HP ; il faudra prendre en compte qu'il existe aussi des solutions dédiées à la création de contenu VR

 

Autre annonce attendue, l'intervention de Microsoft sur le développement de sa solution Hololens 2 annoncée le mois dernier à Barcelone. Nous attendions comme pour HP une présentation du produit en cours de développement, mais nous resterons sur notre faim, le géant se contentant de slides de présentation et d'informations pour l'ensemble déjà connues. Nous retiendrons quand même quelques précisions qui ont été données : l'environnement logiciel reste le même que celui de la V1, une solution basée sur le système Azure du fabricant sous la branche Mixed Reality. Le casque fonctionne en mode réseau uniquement, mais l'ordinateur pourra faire appel à un serveur distant pour réaliser le rendu. Nous sommes à la limite du cloud, mais le mot ne sortira pas, ne soyez pas surpris cependant si une solution du genre apparaît d'ici la fin de l'année chez la Raymonde.

Il n'y aura pas de version préproduction pour les développeurs, mais les SDK et un émulateur seront disponibles en mai prochain pour commencer les projets associés. Le public visé est clairement l'industrie lourde et la formation, Microsoft insistant sur l'intérêt de la RA sur ce dernier point. Mais bon à 3500$ le casque ce ne sera pas les petites universités qui pourront payer ce genre de matériel malheureusement, sans compter le besoin en compétences pour le mettre en place. Reste que niveau date, toujours pas de point précis pour votre agenda, mais une petite fuite a eu lieu pendant la keynote, le produit est prévu aux alentours de la rentrée universitaire de septembre prochain. Mais encore en cours de développement la firme n'a pas cherché à s'avancer.

 

microsoft azure wmr

À défaut d'obtenir des informations et des clichés détaillés sur la nouvelle monture de l'Hololens, Microsoft présente quand même à quoi ressemblera l’écosystème associé.

 

Après avoir profité des conférences, un petit tour de salon permet de voir certaines innovations récentes et sympathiques. Pour ce qui nous concerne plus en tant que fan de hardware, PNY était présent et démontrait les dernières solutions Quadro RTX de chez NVIDIA et la version VR de la nouvelle API. Le résultat est assez bluffant, donnant une sensation de réalisme et immersion intéressante sauf que clairement la solution n'est pas optimisée, la simulation VR était légèrement saccadée et peu fluide pour un simple rendu de ... bateau en mer, sans terre ni rien d'autre que votre hors-bord et la mer calme. Dans ce domaine, nous retrouvons un dérivé de la technologie DLSS qui a pour but de lisser le rendu VR afin de réduire les effets de pixellisation tout en accélérant le rendu, mais apparemment ce n'était pas encore installé. Nous retiendrons que ça demande encore d'utiliser plusieurs GPU en parallèle pour obtenir des simulations simples, mais à terme cela pourra être intéressant. Pour l'instant, le RTX est totalement déployé sur Unity pour développer des solutions VR ou non, mais pour le Unreal Engine il faudra attendre un peu qu'on nous dit sur le stand. Bien entendu, tous les casques sont branchés via le fameux port VirtualLink, permettant d'obtenir une connexion ThunderBolt sur l'ensemble des PC équipés en RTX.

 

pny quadro rtx x4

4 Quadro RTC 6000, 192 Go de RAM, Intel Gold 5122 et 25 700€ pour obtenir une simulation VR RTX sur 4 écrans, pas sûr que la prime du gouvernement sur l'isolation thermique passe sur ce modèle de chauffage...

 

Et ce sera tout pour nous sur cet événement. Bien entendu il y a eu plusieurs acteurs intéressants, mais toutes les annonces n'étaient pas sur cet événement - la GDC étant en parallèle - et la visée principale reste le monde pro. Un point important pour le grand public, les acteurs principaux de la VR se détournent petit à petit du monde vidéo ludique pour s'orienter sur le marché professionnel, n'y voyez pas de mal la situation changera, mais nombreux sont ceux qui affirment que la technologie des réalités mixtes (XR dans le jargon) n'est pas assez mature pour être produites à grande échelle actuellement tout en étant efficace. Ils y travaillent, mais pour fiabiliser économiquement les avancées, ils s'orientent vers l'industrie et la formation en premier lieu. Bien entendu, l’ensemble de ces solutions arriveront dans nos salons d'ici quelques mois ou années, mais il faudra se pencher sur leurs impacts dans nos porte-monnaie et nos interactions avec le monde réel...

 Le comptoir est allé au salon mondial de la VR pour vous ramener des nouvelles bien fraîche sur les nouvelles réalités... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !