Si la VR s'installe timidement, prix premium oblige, cela n'empêche pas certains constructeurs de "pré-réserver" leur implantation dans les pays les plus prometteurs. Parmi ces derniers, la Chine est un marché de choix, avec l'émergence depuis quelques décennies d'une classe moyenne relativement fortunée et un gouvernent apte à négocier avec des partenaires privés.

 

C'est ainsi qu'est né un accord entre HTC et la China Mobile Communications Corporation, l'opérateur de télécommunication chinois, permettant au pays caché derrière sa muraille de mieux s'équiper en matière de 5G. Pour rappel, cette technologie en est encore à son stade expérimental, mais Qualcomm annonçait un débit maximum de 490 Mbps lors d'une expérience grandeur nature menée à Francfort, ce qui représente 7 fois le débit 4G.

 

Tout cela est bien beau, mais quel est le rapport avec la VR ? Tout simplement grâce au cloud : plus un casque dispose d'une bonne connexion, plus il sera à même d'afficher des informations provenant de supercalculateurs distants, réduisant par la même occasion sa consommation énergétique. On peut donc supposer qu'HTC mijote une sorte de Shadow (le PC dans les nuages) édition VR - encore faudrait-il avoir un casque autonome, le Vive et Vive Pro nécessitant à l'heure actuelle un ordinateur - mais cela pourrait également être une justification un peu bancale d'une action politique visant à montrer patte blanche au pays de Mao. De plus, il est tout aussi probable que la 5G soit une solution de développement du très haut débit en Chine, dont l'implantation impacte fortement le nombre du futur joueurs, public cible d'HTC. Est-ce suffisant pour espérer un Vive 5G autonome dans un futur proche ? (Source : RoadToVR)

 

htc vive logo

 HTC rentre dans la course au juteux marché chinois, grâce à un partenariat avec la China Mobile Communications Corporation. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !