Vers la fin de 2017 et depuis le début de 2018, on n'a eu de cesse de nous répéter que les prix de la RAM et de la NAND allaient se tasser. Et c'est effectivement ce qui s'est progressivement produit entre-temps ! Voici l'état des tarifs de la RAM tel que constaté une nouvelle fois par nos soins il y a 6 jours, et pour ce qui est de la NAND, il suffit de revisiter nos derniers bons plans - celui-ci et celui-là - pour comprendre que de ce côté-là aussi il s'en trame des choses positives. Force est de constater aussi que la prévision d'une hausse après la moitié de 2018 ne s'est pas vraiment réalisée, et la course à la baisse devrait ainsi encore se poursuivre au moins tout au long du premier trimestre de 2019.

 

Comme souvent, plusieurs facteurs sont pointés du doigt par DRAMeXchange. D'une part, les producteurs ont grandement amélioré les rendements de la production de NAND 3D 64 couches, conduisant naturellement à une augmentation des débits de productions - plus que prévu nous dit-on. En parallèle, la demande n'a pas été aussi forte qu'espérée, une tendance évidemment aggravée par les conflits commerciaux entre l'US et la Chine, mais aussi les ventes décevantes de smartphones et dans une moindre mesure les dernières difficultés d'Intel sur le marché du CPU.

En conséquence, la majorité des fabricants de NAND ont déjà réagi en ralentissant le rythme d'expansion des usines et de hausse de la capacité de production. Des mesures toutefois estimées insuffisantes face à la conjoncture du marché et des inventaires de NAND qui seraient déjà pleins à craquer, et ne devraient ainsi pas changer grand-chose dans l’immédiat. De plus, le marché des SSD d'entreprises ferait l'objet d'une forte compétition du fait d'une croissance de la demande à destination des serveurs, une situation qui devrait aller en s'intensifiant au cours de 2019.

 

Ainsi, le premier trimestre de 2019 devrait être le témoin d'une chute de 10% des mémoires eMMC et UFS, mais aussi des SSD en général. Pour sûr, les bons plans SSD devraient se multiplier dans les prochains temps, d'autant plus que les assembleurs ne seront pas trop à la fête et anticipent déjà une baisse de leur revenu pour le dernier trimestre de 2018. Cela dit, pas de panique pour les fournisseurs, dont les prochains résultats trimestriels devraient une fois encore afficher des chiffres indécents ! (Source : Digitimes)

 

ssd empile noname

 Ce n'est certainement pas la première fois, mais TrendForce n'a de cesse de le répéter : la valeur de la NAND pique du nez, merci la concurrence et le sur-approvisionnement.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !