Oh, en voilà une nouvelle qu'est pas très chouette, mais c'était une réaction parfaitement prévisible face aux ralentissements de la demande et à la baisse des prix de la NAND et de la DRAM. En faute, des marchés estimés en état de surapprovisionnement - ou sur le point de l’être - encore au 3e trimestre de 2018, en dépit du fait qu'il s'agit habituellement d'une des saisons fortes de l'année. Un phénomène provoqué d'un côté par l'augmentation constante des capacités de production en NAND 3D 64 et 72 couches chez tous les acteurs majeurs, et de l'autre par des marchés de la mobilité (smartphone, notebook) à la croissance faible, et donc saturés face à l'offre des producteurs de mémoire.

 

Une situation qui devrait se prolonger notamment sur le marché de la NAND 3D, dont les prix de vente pourraient chuter de 10-15% (plus que prévu initialement) au cours du 3e trimestre, suivi d'une autre baisse de 15% lors du 4e trimestre de 2018. C'est un peu la même histoire avec celui de la DRAM, comme nous avons d'ailleurs pu le constater récemment, et la baisse devrait s'accentuer au 4e trimestre dès lors que ce marché passera lui aussi en surapprovisionnement. Et pour la NAND autant que pour la DRAM, l'industrie s'attendrait à une continuité de ce phénomène au-delà de 2018 et à des prix pouvant  tirer vers le bas tout au long de la première moitié de 2019.

 

En conséquence, Samsung serait actuellement en train de ralentir la cadence d'augmentation de la production de NAND 3D en retardant l'expansion des lignes existantes au moins jusqu'à la mi-2019. En parallèle, le Coréen aurait aussi suspendu ses projets de construction de nouvelles lignes de productions de DRAM 1ynm à Hwaseong et Pyeongtaek. Initialement, Samsung planifiait 30 000 wafers mensuels supplémentaires de DRAM dès la fin du 3e trimestre de l'année, c'est pour dire. Idem chez l'autre poids lourd coréen sur le marché SK Hynix, chez qui la décision aurait été prise de ralentir l'expansion de ses usines de NAND 3D, mais sans plus de détails. Bref, le cartel DRAM & NAND a bon dos ! (Source)

 

panneau routier hausse prix a lenvers

 Diantre, se pourrait-il que les constructeurs de NAND et de DRAM souhaitent limiter la casse d'une offre trop forte face à une demande saturée ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !