Fidèle à ses habitudes, TrendForce (le groupe propriétaire de DRAMeXchange) a partagé une nouvelle fois son opinion sur l'état du marché de la NAND. Après avoir pu constater celui de la DRAM grâce à Thibaut, aurons-nous droit ici aussi à de bonnes nouvelles ? En fait, tout dépendra surtout de quel côté de la barrière vous vous situez. Si vous êtes un investisseur ou le propriétaire (oui, on vise haut !) de l'une des quelques entreprises produisant de la NAND, alors l'analyse de TrendForce - pour peu qu'elle vous surprenne - ne vous plaira pas particulièrement, mais pour nous autres pauvres tondus, c'est au poil ! D'autant plus qu'aux dernières nouvelles, le marché se devait initialement de repartir en hausse d'ici la seconde moitié de l'année après avoir déjà connu un certain flottement au cours de la première.

 

Finalement, TrendForce estime qu'il n'en sera rien et le mouvement de croissance pour 2H18 (2nd moitié de 2018) devrait ainsi être plutôt faible. Grâce à  aux améliorations constantes des rendements et des débits de productions de la NAND 3D 64 et 72 couches, le marché ne saurait trop tarder à atteindre un équilibre encore meilleur entre l'offre et la demande, et en conséquence ceci permettra ensuite aux acheteurs de négocier une nouvelle fois (après 1H18) des contrats aux tarifs moins élevés.

Le troisième trimestre est habituellement celui avec la plus forte demande au cours d'une année, malheureusement la croissance du marché des smartphones/tablettes et autres appareils gourmands en NAND ne serait pas suffisante cette année pour se rattraper, même si quelques espoirs demeurent cependant avec les nouveaux iPhones. En attendant, la baisse devait néanmoins suivre son cours au moins jusqu'au 4ème trimestre de 2018 (4Q18).

 

Cette situation ne fait évidemment pas l'affaire des producteurs de NAND/DRAM. Une baisse des tarifs ? Quelle horreur ! Pour limiter la casse, le cartel de la NAND ce serait donc accordé afin de retarder certains des projets d’élargissement de fabs et d'augmentation de la capacité des lignes de productions, bien sûr dans l'espoir de modérer le déclin des tarifs. Une sorte de tentative de fixation des prix qui n'en est pas vraiment une, n’être qu'une poignée à contrôler le marché, ça aide toujours. Rien de neuf sous le soleil ! Avec ceci, la capacité de production sera aussi, doucement mais sûrement, allouée en faveur de la NAND 3D 96 couches. Enfin, les producteurs se sont aussi assuré d'offrir des tarifs très compétitifs afin d'encourager les augmentations de la quantité de NAND par livraison, et donc de provoquer une hausse (plutôt artificielle) de la demande.

Par ailleurs, les secousses du 18 juin d'une magnitude de 4 sur l’échelle de Richter - après le tremblement de terre de 6,1 à Osaka - n'auraient finalement pas causé de dégâts particulièrement importants à l'usine de NAND de Toshiba située à Yokkaichi. Après inspection, l'unité serait désormais à nouveau pleinement opérationnelle. (Source)

 

nand 3d 140 couches pampers lolTout le monde est content !

 Et le marché de la NAND, il se porte comment lui ? En bref, la baisse entamée début 2018 devrait se poursuivre au moins jusqu'à l'aube de 2019...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !