La "Spring Update" de Windows 10 censée arriver en mars a été déployée en retard fin avril. La raison initiale était que des bugs avaient été découverts et posaient clairement des soucis de stabilité. Du coup quand la rustine fut mise en ligne, on pouvait légitimement penser que le debug avait été bien mené. Si 100% de tranquillité ne peuvent être atteints, on ne pensait pas que l'April Update 2018 allait causer des soucis sur du matériel récent, et qui n'en posait pas avec la mise à jour précédente. Mais c'est la magie Microsoft !

 

Après les SSD Intel 600p et Pro 6000p, et quelques unités OEM Toshiba, voilà que la mise à jour est désactivée pour tous ceux qui ont l'antivirus au sens large AVAST. Eh oui, on n'arrête pas le progrès, ce qui a été confirmé par Microsoft et AVAST. Les symptômes ? Un PC complètement brické par le mélange détonnant. Il va de soi que si vous en êtes arrivés là, une réinstallation pourra résoudre le problème à condition soit de rester sur la Fall Creators, soit de ne pas installer AVAST. Mais sinon ne faites pas la mise à jour que la Raymonde a pris soin de désactiver par l'assistant qui aura détecté la présence de l'antivirus. Who's Next ?

 

garcimore

 Troisième victime de l'April Update 2018 : un antivirus connu dont le nom finit par vast. Au final celui qui perd vraiment c'est le client qui a sa machine cuite ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 42 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !