Il y a un codec qui est en cours d'élaboration en coulisses et qui risque de faire mal. il va succéder au VP9, et se veut plus efficace que son concurrent HEVC ou H265. Il s'agit de l'AV1. Sa mise au point, pensée par des ténors du secteur comme Netflix, Google, Microsoft ou encore Apple réunis sous le nom de Alliance Etnik for Open Media, vient de franchir un pas important. En effet la première version 1.0 de ce codec gratos et open source est arrivée, avec une finalisation prévue pour tout un chacun en 2020.

 

A quoi s'attendre avec ce nouveau concurrent ? Utilisé sur Netflix, le codec serait capable d'être plus efficace de 40% que HEVC ou VP9. Cela signifie que la vidéo décodée par lui serait jusqu'à 40% moins volumineuse et pomperait dans les mêmes proportions 40% de bande passante en moins. La compression en plus d'être plus efficiente afficherait des couleurs plus profondes et plus contrastées, ce qui au final serait tout bénef pour les utilisateurs. Ce sont des tests indépendants de la première version qui ont établi ces données, consultables au-dessus. La grande question donc est de savoir si en 2020 on ne jurera plus que par l'AV1 ? Mais si les plus gros s'y mettent, ça risque de faire mouche !

 

av1

 AV1, vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous allez l'aimer avant même de pouvoir le tester ! 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !