Allez, encore un peu DRAM(e) du côté des producteurs de mémoire, et ce sont les Coréens Samsung et SK Hynix qui seraient (une fois de plus) concernés. Apparemment, tous deux doivent faire face à des taux de rendement instables pour la production de DRAM en 18nm destinée majoritairement au segment haut de gamme des serveurs. En cause, des difficultés et des problèmes "d'ordre technique". Supposément, ceux-ci pourraient avoir un impact sur un approvisionnement de DRAM déjà relativement serré, plus particulièrement pour la livraison de mémoire destinée aux data-centers.

En conséquence, un certain nombre de vendeurs basés en US et en Chine ont déjà réagi en demandant auprès de leur fournisseur la suspension temporaire des livraisons de DRAM en attendant à ce que le procédé de fabrication en 18nm s'améliore à nouveau. Selon certaines sources, SK Hynix et Samsung pourraient nécessiter entre 1 à 2 mois, voire plus, avant d'atteindre un retour à la normale ! Par ailleurs, plutôt que de faire grimper les prix, les analystes estiment que cet incident pourrait bien avoir l'effet inverse en accélérant la baisse des prix de la RAM au cours du 3ème trimestre, notamment du fait de doutes portant sur les approvisionnements futurs et des suspensions de commandes en cours.

 

En ce qui nous concerne un peu plus directement, c'est-à-dire les marchés du notebook/laptop et PC desktop entre autres, certains observateurs suggèrent que ces difficultés de production ne devraient avoir pas ou peu d'impacts sur l'approvisionnement de cette partie de la clientèle de Samsung et SK Hynix. Contrairement à la DRAM mainstream, la mémoire à destination des serveurs et autres applications en milieu professionnel exige habituellement une fabrication de qualité largement supérieure et donc plus difficile à obtenir.

Finalement, une poignée de gros clients chinois tels qu'Alibaba, Huawei, Lenovo et Tencent, auraient récemment opté pour se fournir plutôt en DRAM serveur gravé en 20nm, en attendant à ce que celle gravée en 18nm retourne sur le droit chemin.

 

Décidément, les incidents affectant plus ou moins sérieusement les usines des fabricants de DRAM/NAND semblent être étrangement et tristement récurrents. On se rappellera par exemple un incendie chez SK Hynix en avril 2013 et l'explosion dans l'une de ses Fab Chinoises plus tard en septembre, une autre incendie chez Samsung en 2016 et une coupure de courant en mars 2018, ou encore la panne d'un générateur chez Micron en avril 2018... Loin de nous l'idée d’être complotiste, mais un peu quand même (sinon c'est pas drôle). Oh, de toute façon c'est certainement encore un coup des aliens/reptiliens engagés par la CIA et probablement pas dû à des lignes de productions de qualité parfois peut-être douteuse, n'est-ce-pas ? (Source)

 

illuminati waffer dram nand samsung skhynix

Pourtant, tous les signes étaient bien là !

 Pas de chance pour les gros consommateurs de RAM sur le marché pro, Samsung et SK Hynix auraient quelques difficultés à produire convenablement celle gravé en 18nm. Décidément... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !