Nous l’attendions avec impatience, bien que déjà annoncé par Amédé sans date (mais avec un prix respecté de 749 dollars), voici que le Ryzen 9 3950X a enfin une date officielle : et ce sera le 25 novembre, jour de la Sainte-Catherine. Et comme les nouvelles n’arrivent généralement pas seules, ce processeur vient également avec un Athlon 3000G et une présentation des futurs Threadripper.

 

amd r9 3950x presentation

 

Commençons par... eh bien le début, avec ce 3950X. On le savait retardé depuis septembre, la rumeur glissant un souci de dégagement thermique important du fait des 16 cœurs sur un socket mainstream un peu trop petit, et bien cela semble être réglé. Ou pas, les rouges communiquant sur une « efficacité optimisée pour le refroidissement liquide », avec un radiateur de 280 mm conseillé — ou comment retourner un inconvénient en argument potentiel de vente ! Sinon, les caractéristiques sont conformes aux attentes : 72 Mégots de caches répartis en 64 Mo de L3 et 8 Mo de L2, 16 cœurs sur deux dies en 7 nm accompagnés d’un troisième gérant les I/O en 12 nm, et des fréquences (maximales) de 4,7 GHz en boost pour 3,5 GHz de base, le tout dans une enveloppe théorique de 105 W. Sera-t-elle respectée ? Attendez le test spécial comptoir pour le savoir ! En attendant, le tarif annoncé vous coûtera un morceau de foie - vous aurez déjà vendu un rein pour une carte X570 solide - avec ses 749 $ US de MSRP, soit 250 $ de plus que son petit frère R9 3900X.

 

amd athlon 3000g presentation

 

Pour les adeptes de configurations moins musclées, AMD propose deux possibilités. La première est une refonte totale du mode "éco" des processeurs Zen, qui évolue et passe d'une simple gestion puissance/fréquence à un mode puissance/courant/température, qui permet en théorie de revoir la fréquence de chaque cœurs du processeur pour éviter de dépasser un TDP choisit en amont. L'objectif ? Fournir des processeurs avec un nombre élevé de cœurs dans des machines comme les NAS, NUC ou des petites machines DIY, le tout sans réaliser une variante spéciale basse consommation. De là à y voir une attaque frontale envers le Core i9-9900T il n'y a qu'un pas, mais pour plusieurs personnes et fabricants ce procédé peut être intéressant. Surtout qu'il ne vous coûtera qu'une mise à jour du BIOS et du Ryzen Master, autrement dit rien du tout. Mais AMD ne précise pas quels chipsets/CPU sont concernés par contre.

L'autre point basse consommation est l'annonce de l’Athlon 3000G : grosse descente en gamme, puisque le bouzin est tarifé très agressivement avec un coût officiel hors taxes de 49 $ et une disponibilité au 19 novembre également. Pour le prix, vous pourrez profiter de 2 cœurs hyperthreadés, un iGPU VEGA 3 et une fréquence de 3,5 GHz. Rien de bien excitant, il doit s’agir de designs recyclés de Raven Ridge en 14 nm voire 12 nm dans le meilleur des cas, mais il pourra voir son intérêt dans certaines mini machines de salon ou des NAS apachers.

 

amd threadripper 3 presentation

 

Enfin, les tant attendus Threadripper de troisième génération, en 7 nm, sont enfin présents. Au nombre incommensurable de deux, ils répondent aux doux sobriquets de TR 3960X et 3970X, et affichent respectivement des fréquences base-boost maximales de 3,8-4,5 GHz et 3,7-4,5 GHz, sachant que le premier vous coûtera 1399 $ et pas moins de 1 999 $ pour le second. Cher ? Pas tant que ça pour des bousins à (respectivement toujours) 24 cœurs/48 threads et 32 cœurs/64 threads. Niveau cache, c’est la folie avec 140 Mio et 144 Mio, toujours en fusionnant les quantités des niveaux 2 et 3. Pour rester dans la démesure, ces CPU supporteront pas moins de 88 lignes PCIe (en comptant la liaison avec le chipset) : de quoi voir venir ! Intéressés ? Même discours que pour les deux précédents : le test arrivera en temps voulu !

 

schéma de présentation du chipset TRX40 [cliquer pour agrandir]

 

Pour ce qui est des plateformes, ces processeurs seront accompagnés du chipset TRX40. Sans être impressionnant et avec une notion de déjà vue pour ce qui est du PCIe 4.0, nous saluons les 8 USB 3.2 Gen2 (anciennement 3.1 Gen2...) gérés par le dernier cité, tout comme la modularité possible au niveau des ports SATA notamment. Et en ce qui concerne le TRX80 colporté par tant de rumeurs, aucune trace de lui pour le moment. Les rouges garderaient-ils un atout dans leur poche ?

 

amd ryzen

 Ça y est, le gros flagiship rouge est enfin prévu, et il n'arrive pas seul ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !