Voilà ce qui ressort du fofo de Guru3D. Après application de la rustine Windows 10 et Server 1803 KB4100347, certains lecteurs qui utilisaient un Haswell-E ou un Broadwell-E ont vu une impossibilité d'overclocker leur CPU. Initialement stables à 4.2 ou 4.4 GHz, les forumeurs touchés ont déclaré qu'après le patch il était impossible de toucher quoi que ce soit en fréquence sans plantage. Ce qui aurait permis d'incriminer la rustine serait que sa désinstallation aurait rétabli l'overclocking manuel des utilisateurs.

 

Alors si on regarde le site de la Raymonde, cette rustine est clairement indiquée comme mise à jour du microcode Intel, destinée aux Broadwell Server E, EP, EP4S, EX, Skylake Server, D et X comme ajouts récents. Haswell était mentionné sous toutes ses déclinaisons, tout comme Coffe Lake, Kaby Lake, Skylake, U, pas U, X, D, DTC,  etc. Cette mise à jour du microcode a pour but de colmater la variante 2 de Spectre CVE-2017-5715. C'est à peine étonnant puisque les processeurs déjà colmatés souffraient déjà de ce genre de limitations. Quel beau merdier quand même cette histoire, espérons que les générations futures seront patchées en usine et que de tels désagréments ne viennent plus gâcher le plaisir de voir son overclocking tenir sur le moyen terme.

 

trumpJe vous l'ai déjà dit, un virus peut prendre plusieurs formes, la preuve !

 La liste des CPU colmatés par Intel et Microsoft a été allongée. Problème, l'overclocking ne serait plus possible pour ces processeurs 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 26 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !