Si Microsoft a échoué à adapter son système d'exploitation phare sur l'écosystème mobile, c'est exactement l'opposé qui se produit aujourd'hui, avec un tentative de prolifération d'appareils ARM basse consommation dans le jardin Windows. Tentative résume bien l'état actuel des choses, avec une disponibilité quasi nulle des quelques modèles proposés.

 

Sauf que n'est pas sous Windows 10 qui veut : si des rumeurs abordent une compatibilité avec le Snapdragon 845, actuellement seul le 835 est officiellement supporté ; et de toute manière, tous deux restent des CPU pour smartphone, donc conçus avec des contraintes plus strictes au niveau de la consommation énergétique et du dégagement thermique. C'est probablement la raison qui a poussé ARM à développer un nouveau type de cœurs : le Cortex A-76, un bon gros Out-of-Order prévu pour être gravé en 7 nm, présenté comme "un processeur mobile offrant les performances d'un ordinateur portable", rien que ça !

 

Le design reprend sans surprise la technologie DynamIQ, successeur du big.LITTLE, qui permet ainsi réaliser dans un SoC des assemblages hétérogènes de cœurs, limité dans ce cas à 4 A-76 maximum par cluster, la référence des autres cœurs étant libre. Au niveau micro-architectural, ARM annonce une restructuration du prédicteur de branchement, de l'étage récupérant les instructions et de celui les décodant, permettant de traiter entre 4 et 8 instructions par cycle. On note également la prise en charge native du calcul 128-bit vectoriel et flottant (les extensions NEON sont également de la partie), une augmentation du nombre d'unités de calcul ainsi que les classiques optimisations nébuleuses au niveau du cache type on-ne-détaille-pas-mais-ça-va-plus-vite. Pour revenir à des mesures moins obscure, le bouzin est prévu pour dépasser les 3 GHz, et intégrera 256 ou 512 ko de L2 et jusqu'à 4 Mo de L3.

 

Pour les performances, ARM estimerait un gain en performance monocœur de 35% pour une efficacité énergétique en hausse de 40%, avec une pointe de gain pour le machine learning où les temps d'exécution seraient divisés par 4 par rapport à un Cortex A75 en 10 nm. Cela met l'eau à la bouche, cependant il faut bien ce souvenir qu'il faut environ un an entre l'annonce officielle du design et celui de sa gravure réelle dans des produits utilisables au quotidien, patience donc.

 

windows 10 arm logo

La ligne visée est claire : conquérir le monde mobile !

 

Au passage, ARM a également levé le voile sur un nouveau GPU, les Mali G76. Il offrira 4 à 20 shader cores (eux-même possédant trois unités d'exécution) pour 2 ou 4 tranches de L2, proposant 512 Ko à 4 Mo au total. En ligne de mire : le machine learning (et donc les voiture autonomes), qui se ressent par l'intégration du produit scalaire entier 8-bit, les téléphones et la VR/AR. Au niveau des technologies supportées, il faudra compter sur OpenGL ES 1.1 à 3.2 ; OpenCL 1.1 à 2.0, Vulkan 1.1 et le support matériel du MSAA x4 à x16, le premier ne devant causer qu'une perte minime de performances.

Pour l'accompagner, un accélérateur vidéo a été développé : le V76, qui comptera sur 4 cœurs pour décoder des flux et les afficher sur un écran 8k ou 4 écrans 4K voire même un mur de 4x4 dalles 1080p, dans tous les cas à 60 IPS. Au niveau des formats supportés, comptez sur l'encodage/décodage de l'HEVC 10 ou 8-bit, du VP9/VP8 (hello YouTube !), du H.264 ou encore de l'AVS+/AVS.

 

Serait-ce suffisant pour concurrencer l'x86 ? L'avenir nous le dira, mais il ne faut pas oublier que - comme le faisait remarquer à juste titre AntiZ en commentaire - une future intégration dans un PC serait verrouillée au niveau du bootloader, étant donnée l'absence d'UEFI sur ARM. Il faudrait donc dire adieu au choix libre de son OS, tout du moins dans un premier temps, voir pour toujours si aucun travail n'est effectué dans ce domaine...

 

Les Mali G76 et V76

 Un nouveau design, un nouveau GPU : ARM s'attaque frontalement au x86 pour les ultraportables, voir un peu plus haut. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !