Un problème de ce genre avait déjà fait surface récemment chez Microsoft avec des CPU AMD, "heureusement" il ne concerne apparemment (pour le moment ?) uniquement des processeurs plus anciens. Hélas, comme pour rajouter un peu d'huile sur le feu et une épine supplémentaire dans le pied du fondeur, il semblerait bien qu'Intel doive désormais aussi faire face à des soucis similaires. En effet, Intel a officiellement reconnu via le clavier de Navin Shenoy - Vice président et manager général du Intel Data Center Group - avoir reçu plusieurs rapports selon lesquels des systèmes équipés de processeurs Intel auraient rencontré des problèmes de démarrage récurrents après avoir procédé à l'installation des patchs respectifs pour Meltdown et Spectre.

 

Navoy a précisé au passage que ce problème affecte les plateformes desktop, mobiles, stations de travail (workstation) et les data-centers, tout particulièrement les machines à base de Broadwell et Haswell. Évidemment, Intel se veut rassurant, et affirme travailler d'arrache-pied afin de corriger ces problèmes incessamment sous peu, et les cas échéants procédera à la distribution de patchs corrigés.

Malgré tout, Navoy recommande aux utilisateurs (end-users) de continuer à installer les patchs, BIOS et autres mise à jour de sécurité au fur et à mesure de leur publication, alors que pendant ce temps-là, Intel aurait discrètement invité les data-centres et autre clientèle Cloud de ne plus installer les correctifs actuels, lesquels comporteraient 3 bugs au niveau des changements apportés au microcode. Une décision compréhensible du point de vue d'Intel du fait de l'importance cruciale de ce secteur d'activité, d'autant plus que le fondeur ne brille pas vraiment en ce moment.

 

meltdown spectre keep calmOu pas !

 

Quelque part ces problèmes ne sont pas vraiment surprenant en soi, d'une part du fait de la nature des failles en question, mais d'autre part aussi de l’inévitable pression exercée de tout part sur les acteurs concernés - Intel en premier - depuis la publication au grand jour de Spectre et Meltdown, une situation qui a certainement dû pousser plus d'un à sortir des correctifs à la va-vite sans tests exhaustifs préalables (on ne vise personne), en dépit du fait que les failles sont connues depuis juin 2017. En somme, il faudra probablement encore attendre un petit bout de temps avant que toute cette histoire soit réglée convenablement... (Source : TechArp/ Newsroom.intel.com)

 Hélas non, nous ne sommes pas encore arrivé au bout du tunnel, et Intel visiblement non plus d'ailleurs.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...