La pelle à tarte la plus célèbre du moment continue de faire parler d'elle. Après avoir fait trembler les foules avec un petit fake poilu sous Cinebench R15, passé des deals avec les mastodontes du marché desktop, voire même effleuré l'industrie du film X en montrant ses petites fesses, l'éventreur à tâches fait encore parler de lui alors qu'il est attendu pour un lancement officiel pour la fin du mois. Le bashing du jour nous provient de chez Wccftech, avec les pincettes de rigueur, et concerne le futur très haut de gamme avec des scores présumés sur Sandra et Geekbench qui sont montrés.

 

Au préalable, mieux vaut garder en tête que les fuites et les benchmarks sont comme les sondages ; ça se base (parfois) sur du concret, mais ça ne représente qu'un cliché précis du développement du produit et ne reflète pas toujours l'utilisation réelle. Ici, notre candidat répondrait au doux nom de 1950X, un sedecacore multi-threadé (portant le total à 32 cœurs logiques) équipé de 4 x 8 Mo de L3 partagé entre chaque module (les 4 x 32 Mo détectés étant sûrement un peu trop ambitieux) et de 16 x 512 ko de L2 propre à chaque cœur.

Sa fréquence de base serait de 3,4 GHz pour un turbo à 3,6 ou 3,7 GHz, qui pourrait lui-même être dépassé via la technologie XFR. Geekbench lui décernerait un score monocœur de 4074, ce qui est cohérent par rapport aux autres puces Ryzen. À titre de comparaison, un 7700K tope aisément les 5600 points, soit 30% supplémentaires, pour une fréquence environ 15% supérieure.

 

les fuites sur le threadripper 1950x / geekbench [cliquer pour agrandir]

Beaucoup d'approximations, pourtant le screen est "officiel"

 

Par contre, le bât semble blesser côté multicœurs : avec seulement 26768 points alors qu'un i9-7900X ne possédant que 10 cœurs marque environ 33000 points, Threadripper semble se déchirer les threads au sens propre. Mais où sont passés les 6 autres cœurs, non de non ? Si ces scores sont avérés, on pourra alors probablement blâmer l'Infinity Fabric qui est déjà connue pour limiter Ryzen.

Outre ce scaling étrangement faible, Geekbench affiche un chipset X370 et non X399. Cela n'a en soi rien de choquant, les détections précoces de ce genre de matos n'étant pas toujours fiables... À moins qu'un X399 ne soit qu'un X370 déguisé comme l'est le X299 pour le Z270. Il est également possible que les applications utilisées pour le score soient fortement handicapées par un trop grand nombre de threads. En effet, multiplier les cœurs augmente la puissance de calcul brute, mais peut faire exploser le coût des communications, d'autant plus qu'AMD n'a pas encore communiqué sur ces détails techniques précis. L'architecture particulière de Threadripper basée sur des CCX de 4 cœurs engendre, tout comme le mesh d'Intel sur les Skylake-X, des latences inter-cœurs importantes. Si ces modules sont reliés en formant un cercle, le coût d'accès à une variable située dans le L3 du module le plus lointain pourrait être énorme. Est-ce suffisant pour justifer des performances en retrait face à la concurrence ? Dans cette hypothèse, des optimisations pourraient être faites pour privilégier les communications vers les cœurs voisins, comme cela a déjà été le cas avec les R5 et R7. Cette mouture de Geekbench tient-elle compte de ces particularités ? Le doute subsiste.

 

Une précédente fuite faisait état d'un score plus faible encore, 24539 points très exactement ; cela laisse supposer qu'AMD est en train de bosser sur l'optimisation de son bébé, ce qui n'a rien d'exceptionnel... Rien de plus précis ne peut être déduit en l'absence de détails architecturaux officiels, même si l'on peut d'ores et déjà spéculer sur la réussite de l'Infinity Fabric, qui sera déterminante dans les performances finales du bouzin !

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Test • Asustor AS6404T

Apollo lake dans les NAS d'Asustor   Si chez Asustor les NAS semi-pro se ressemblent, ce n'est qu'en apparence. Voilà donc que débarque au Comptoir l'AS6404...