Sur une page temporaire du site d'ECS, on peut découvrir leur futur mini-PC Liva Z. Pas encore prêt à être commercialisé et destiné au marché professionnel, ce petit engin sera animé par des puces Apollo Lake d'Intel, avec un TDP qui ne dépassera jamais 10W.

 

On y trouvera des Pentium J4205, Celeron J3455 et J3355. Le premier est un quad-core moulinant à 1,5/2,6GHz accompagné d'un petit iGP cadencé à 800MHz, le second est aussi un quad-core qui monte moins en fréquence avec 1,5/2,3GHz et un iGP limité à 750MHz et enfin le dernier est un dual-core à 1,5/2,6GHz, accompagné par un iGP cadencé à 700MHz. À côté de ces trois, vous trouverez deux emplacements pour de la SO-DIMM DDR3 (maximum 8Go), un stockage eMMC intégré (32 ou 64Go pour le système d'exploitation) et un emplacement M.2 2280 pour avoir un peu plus de stockage.

 

Côté connectique, on trouve un total de trois ports USB 3.0, un USB 3.0 Type-C, un jack quatre pôles (casque/micro), deux Ethernet, un HDMI, un mini-DP et les connectivités WiFi 802.11ac et Bluetooth 4.0. Certains ne seront pas impressionnés par de telles caractéristiques et il faut reconnaitre que ces engins ne seront pas des foudres de guerre. Mais dans un format aussi réduit (117 x 128 x 33 mm) et en consommant aussi peu, ça reste de la jolie technologie. (source : FanlessTech)

 

ecs liva z

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...