Après NBA 2K19 l'an passé, c'est au tour de NBA 2K20, de passer à la moulinette du comptoiroscope. Et après LeBron James, c'est Anthony Davis qui fait bonne figure sur la jaquette du jeu. On passera rapidement sur les nouveautés concernant le contenu même du jeu, là n'est pas la question aujourd'hui et on voudrait terminer la journée avec un peu de sérieux (oui car comparer NBA 2K19 et NBA 2K20, c'est drôle, voire risible, exception faite de l'ajout de la WNBA). Donc regardons un peu si le jeu est jouable en 2160p cette fois, puisque nous avions opté pour le Full HD l'an dernier avec l'opus précédent.

 

 

 

Pour regarder ce que ce jeu a dans le bide en 4K UHD, c'est facile, il suffit de prendre une RTX 2080 Gaming OC et de faire tout une série de mesurettes et de capturettes diverses et variées. Et pour rendre la chose intéressante en terme de différenciation, on met d'un côté tout au max, puis tout au mini. Au registre des différences visuelles, ça ne casse pas trois pattes à un canard, rien de neuf. Niveau performances, on retrouve encore certaines scènes qui font mal au GPU, et dans ce cas, baisser les options fait quand même vachement de bien au frame rate. La preuve en images animées.

 

 Dribbles, bras roulés et dunks au programme de ce NBA 2K20, dont nous comparons les performances et les graphismes en vidéo. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !