En Chine, les obstacles à franchir pour les éditeurs et studios sont déjà multiples, l'existence de titres tels que Fortnite et PUBG n'y tient d'ailleurs souvent qu'à un fil. En décembre dernier, le paysage avait encore un peu évolué avec la création par le gouvernement d'un "Comité d'examen d'éthique en ligne", une initiative supplémentaire visant à mieux déterminer si un jeu en particulier respecte  bien les règles éthiques et sociales du pays, la manière dont le pays ou son histoire y sont présentés, mais il s'agirait maintenant aussi de combattre plus sérieusement l'addiction au jeu grandissante dans sa population. Rappelons que la Chine est l'un des pays comptant le plus de joueurs en ligne et représente tout de même un marché du jeu vidéo de près de $30 milliards. Cela n'a pas empêché les autorités de régulations du pays de mettre à jour son décret No.666 et d'y inclure de nouveaux critères et règles pour l'obtention de l'autorisation du lancement d'un jeu sur le territoire. Désormais, les créateurs devront aussi entre autres partager encore plus d'informations sur les jeux qu'ils souhaitent commercialiser, notamment des captures d'écrans, les détails complets des scripts du jeu et surtout ceux des mécanismes visant à combattre les addictions.

 

Néanmoins, il faut préciser que la nouvelle initiative du gouvernement cherche aussi fournir des directives plus concrètes qu'elles ne l'étaient jusqu'à présent et à accélérer le processus, et devrait donc soulager les éditeurs, surtout les plus gros tels que Tencent et Netease.  En effet, la Chine avait auparavant carrément gelé la délivrance d'autorisation de publication pour 9 mois en 2018 avant de rouvrir progressivement les vannes en décembre, signifiant que la liste des jeux à traiter est sans aucun doute devenue particulièrement longue entre-temps. En attendant, moins de 5000 jeux sont  attendus à recevoir le feu vert en 2019, ce qui ne manquera pas d'affecter les prévisions de revenus de certaines compagnies. Malgré tout, les analystes basés en Chine accueillent la chose positivement et semblent optimistes pour l'évolution du marché du jeu vidéo en 2019. (Source)

 

chine drapeau jeu video

 Quoi de neuf en Chine et avec ses fameuses régulations du marché du jeu vidéo ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !