Au vu de la pression récente exercée de toute part sur l'industrie du jeu vidéo, particulièrement par rapport aux transactions en jeu, qualifiées et considérées par beaucoup comme du jeu de hasard pur et simple, plusieurs pontes et experts du domaine ont décidé de prendre les devants en  créant un comité permanent baptisé NCGP, National Committee for Games Policy. Un choix qui se base sur les troubles récents qu'a connu le milieu, notablement EA et Star Wars Battlefront 2, et très certainement afin d'anticiper et de participer directement aux futures législations qui ne sauraient tarder, plutôt que de laisser la politique décider de tout toute seule.

 

ncgp logo

 

Attention, ceci n'est pas une association de développeur, mais une coalition - fonctionnant uniquement sur invitation - de grosses têtes et d'experts tels que Kenneth Tran (cofondateur d'Incuvation Games et membre de l'IGDA), Jack Wegrich (community manager professionnel pour les jeux indés), Riley Worcester (presque comme la sauce, sauf qu'en fait c'est un professionnel de la taxe), Michael Luxion (fondateur de Paralux Interactive), Bryan Haskell (Project manager pour ESL), Daniel Doan (cofondateur de Black Shell Media), Jonathan Perez (VP chez MultiverseGames et Incuvation Games), et Tion Bruton (travaille chez CIRCLE Entertainment). Vous avez tout lu ? Bien ! Et vous l'aurez compris, ce n'est pas d'une entité publique qu'il s'agit, mais bien privée, et qui est donc financée privativement, sans argent publique. Quid de l’indépendance et de la transparence ?

 

ea starwars battlefront no more

Et sinon, les Femens contre les Lootboxes, c'est pour quand ?

 

Le but avoué ? Concilier tous les aspects liés aux jeux vidéos et de la politique, et travailler mains dans la main avec cette dernière pour éviter qu'elle se plante et balance de la taxe à gogo, d’où la présence d'une large sélection de talents différents au sein du comité. Sa première création, le ITK, un think thank financé par le privé, aura la tache de représenter les professionnels du jeu vidéo en long, en large et en travers, dont les noms et opinions ne seront pas rendus publics sauf accord préalable, et ne seront en aucun cas sous l'influence du NCGP... du moins en théorie, on verra bien ce que ça donne en pratique.

Ensuite,en marge de l'ITK et indépendante de celui-ci, apparaît la première organisation d’autorégulation de l'industrie, ou SRO (self regulatory organization). À première vue, le but de cette SRO semble plein de bonnes attentions, à savoir protéger les consommateurs des entreprises sans scrupules (*tousse*EA ?*tousse*), en promettant d’investiguer et d'intenter des actions en justice, si nécessaire, contre les compagnies responsables d'avoir porté atteinte au public d'une façon ou d'une autre, autant mentalement que physiquement. L'organisation inclura aussi des employés d’éditeurs et de studio, un choix motivé par la nécessité de soutenir les lanceurs d'alertes de l'industrie (aka. whistleblower), et de combattre les abus du milieu liés aux conditions de travail.

 

ncgp wordofdirector idea t [cliquer pour agrandir]

Le p'tit blabla du directeur pour introduire le machin.

 

Au fond, c'est une bonne initiative, peut-être à l'allure un peu usine à gaz, et dont la tache sera probablement ardue. Le NCGP a déjà clarifié que toute action devra être précédée d'une enquête approfondie en bonne et due forme, une plainte seule n'aura aucun effet immédiat. Enfin, les cas échéants, la liste des compagnies incriminées et du/des motif(s) d'incrimination, sera publiée tous les trimestres. Pas de doute, il faudra certainement quelque temps avant de voir l'impact des actions du NCGP sur le milieu, et voir si celui-ci se ressentira hors des USA, a priori rien ne devrait d'ailleurs empêcher la création d'une entité similaire au niveau européen. Dans tout ça, le plus dur, c'est de se mettre d'accord ! (Source : NCGP)

 NCGP, National Committee for Games Policy : concilier et éduquer la politique au jeu vidéo, et plus si affinité.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !