Après un sacré coup dans la fourmilière sur les processeurs, les rouges s'aventurent dans un terrain nettement moins favorable ces dernières années : les GPU. Au début supposée comme redesignée à partir de zéro, mais finalement très probablement sous un GCN une nouvelle fois modifié, c'est au tour de Navi d'entrer en scène. Pas de cartes brandies haut ni de hurlement de fans hystériques.  Pour l'occasion, la "nouvelle" architecture se nomme RDNA, pour Radeon DNA, soit "ADN Radeon" en bon françois. Derrière ce nom se cacherait la volonté de travailler à la fois sur l'IPC avec des unités de calcul plus efficaces, mais aussi sur le débit mémoire, un goulot d'étranglement lorsque la définition s'envole en jeu, ou que les textures deviennent très haute définition. Si cela semble bien beau, il n'y a pas vraiment d'autres améliorations à chercher à l'heure actuelle !

 

amd rdna header

 

Pour la nouvelle série RX 5000 - pour la clarté de la nomenclature, on repassera... Il paraît que c'est un clin d’œil au 50ème anniversaire de la firme - la GDDR6 serait cette fois de mise ; avec un support natif du PCIe 4.0 comme la Radeon VII : rien de surprenant à ce sujet. La première série à voir le jour sera la 5700, avec un lancement prévu en juillet - mais pas de date précise, contrairement à Zen2, sans pour autant que le nom de code de la puce soit dévoilé (Navi 10 ? Navi 20 ?). Néanmoins, après une courte démonstration, Lisa Su annonce que cette 5700 devrait être capable de dépasser d'environ 10% la RTX 2070, une cible appréciable pour le joueur moyen - la cible classique des rouges - reste encore à voir dans quelle gamme de prix. Pas d'information pour le moment sur le Ray Tracing, ce que l'on interprète très probablement comme une absence d'accélération matérielle, les premiers exemplaires de tests ayant déjà été gravés et les plans trop avancés pour être modifiés à l'heure actuelle ; ce qui n'exclut néanmoins pas une prise en charge logicielle puisque la PS5 en usera.

 

navi die anand

Non de dieu, Navi existe en vrai ! (crédit @Anandtech, hé oui c'est marqué !)

 

Pas de changements majeurs sur la répartition interne : un CU (Compute Unit) contiendra toujours 64 SP (Stream Processor), mais AMD promet un gain à l'IPC de 1,25.  Comprenez que Navi devra, à fréquence égale, apporter 1,25 fois les performances de VEGA, chouette non ? Par contre, le nombre de ces CU n'est pas communiqué, vous pouvez donc laisser aller vos rêves les plus fous... A cela il faudra rajouter les gains en fréquences supposés apportés par les optimisations au 7nm, et surtout un gain d'un facteur 1,5 en performances par Watt. Un grain de math, et cela signifie qu'à performances constantes la consommation est diminuée de 33% ; un très bon résultat si cela s'avère exact, la consommation étant un des points faibles des GPU AMD à l'heure actuelle. Si vous vous inquiétez de ces chiffres trop théoriques, AMD signale que ces scores sont obtenus par moyenne géométrique sur un panel de 30 jeux réglés en 4K UHD préréglage Ultra, avec un anticrénelage 4x.

 

Si nous restons un peu sur notre faim après cette annonce, AMD a d'ores et déjà lancé la hype sur sa prochaine intervention GPU : ce sera à l'E3, lors d'un événement pré-salon qui se tiendra le 10 juin à Los Angeles, soit... très bientôt en fait ! Restez en ligne d'ici là, le comptoir est sur le coup.

 Une série 5000 et quelques informations au compte-goutte pour Navi, et zou, rendez-vous à l'E3 ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 65 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !