AMD et NVIDIA continuent encore à payer le prix de choix stratégiques plus ou moins malheureux effectués durant la période boom du minage, où l’appât d'un gain rapide - certainement aussi du côté des partenaires - avait inévitablement joué de son effet aveuglant. Ils en ont évidemment tous payé le prix financièrement, certes, NVIDIA plus qu'AMD du fait de sa position largement dominante sur le marché - voir l'annonce Q4 2018 de NVIDIA, et celle d'AMD. Tandis qu'Intel doit se démener pour fournir assez de CPU à tout le monde, selon Jon Peddie, il y aurait par contre toujours encore trop de GPU AMD et NVIDIA dans les inventaires des fournisseurs et magasins de par le monde, car hâtivement surapprovisionnés juste avant l’explosion - très mal anticipée - de la bulle du minage, et contribuant encore aujourd'hui une baisse des commandes de la part des revendeurs. 

 

Toujours avec un œil sur les chiffres et l'état des livraisons de GPU - IGP Intel compris -  sur le marché, Jon Peddie a ainsi noté un déclin moyen de 2,65% entre le troisième trimestre 2018 et le dernier trimestre de l'année. Individuellement, Jon Peddie a attribué un ralentissement de 6,8% à AMD, 7,6% à NVIDIA et 0,7% à Intel. Sur une période de 1 an, les livraisons de GPU ont chuté de 3,3%, finalement peu aidées par une croissance de 8% sur le marché du GPU mobile, tandis que les cartes graphiques des PC fixes ont enregistré une triste performance de -20%. Selon la firme d'analyse, il est peu probable de voir le marché et le circuit d'approvisionnement retrouver son équilibre encore avant un moment. Ainsi, Jon Peddie estime que les effets négatifs de ce trop-plein d'inventaire resteront perceptibles sur les résultats des constructeurs au moins jusqu'à la fin du second trimestre de l'année.

Snif pour eux, mais tant mieux pour le peuple ne pouvant donc qu’espérer de bons plans réguliers visant à débarrasser les "vieilleries" GPU-esques, d'autant plus avec un renouvellement générationnel en passe d'être achevé chez NVIDIA, et obligeant AMD à jouer des tarifs histoire de rester un minimum dans la course. (Source)

 

amd intel nvidia leg day arm day cdh

 Jon Peddie nous partage sa vue sur le marché du GPU de Q3 2018 à Q4 2018.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués