Si, sans vraiment de surprise, nous savons que les transferts de médias sont plus ou moins néfastes pour l'environnement, le web ne se limite pas à ces sites de streaming. Dans une économie dominée par les GAFA, le web est - étonnamment (sic) - de plus en plus occupé par un nombre restreint de sites. Voyons tout cela en chiffres.

 

Histoire de ramener à des proportions décentes, l'équipe de Statista s'est penchée sur une estimation de l'activité des principaux acteurs dans le domaine du web, à chaque minute. En tête, le géant Google, avec la bagatelle de 3,8 millions de requêtes ; là où Facebook ne compte "que" un million de connexions, soit deux fois moins que le nombre de Snaps (2,1 millions). Pour continuer sur les réseaux sociaux, Twitter suit avec 87 500 personnes : pas vraiment la même cours, même si cela représente un peu moins de deux fois plus des posts Instagram, qui eux s'élèvent au nombre de 46 200. Enfin, si vous souhaitez trouver l'amour, vous n'êtes pas seuls, puisque 1,4 million de profils sont en moyenne swipés (par minute toujours). Voici qui n'est guère rassurant pour les amateurs de vie privée, la plupart de la planète ayant, semble-t-il, du mal à modérer son incontrôlable envie de s'afficher au monde.

 

Le traffic mondiale d'une minute, impressionnant ! [cliquer pour agrandir]

Notez la petite erreur du fait de l'absence de votre site de hardware préféré... Comment ça, trop petit ?

 

Le trafic mobile n'est pas en reste avec environ 390 000 applications téléchargées et 41,6 millions de messages (bien que le trafic PC entre également dans cette catégorie). Et aux vues des 996 000 dollars dépensés, il y a peu de chance que ces nombres baissent à l'avenir... (Source : Statista)

 Il peut s'en passer des choses en une minute; et sur le net, tout va très vite. Alors, des surprises ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !