Nouvelle reprise du bras de fer entre la Chine et les USA, quand il ne s'agit pas d'accusations d'espionnage (dont les ramifications sont également majoritairement économiques), l'autre moyen le plus simple de jouer du muscle est de faire gonfler les taxes d'importation sur une ou plusieurs catégories de marchandises. Hier, Trump avait donc annoncé (via Twitter, parce que vive la politique 2.0) une nouvelle hausse des taxes sur les importations depuis la Chine et qui affectera plus précisément un marché de $200 milliards d'équipements électroniques - comme cela avait déjà été fait il y a pas si longtemps - et ce dès vendredi. C'est donc surtout une sorte de menace de représaille si les négociations avec la Chine planifiées pour demain ne se déroulent pas dans le "bon" sens.

En effet, cette taxe était actuellement de 10%, elle pourrait désormais monter à 25% ! Bien sûr, cette hausse, si elle se concrétise, risquerait évidemment de se faire ressentir  tôt ou tard en magasin avec une potentielle augmentation de 14% des prix de vente, à moins que les revendeurs acceptent d'encaisser le coup porté sur leurs marges, ce qui est quand même très peu probable.

 

Comment est-ce que cela pourrait nous concerner nous autres, pauvres européens pris entre deux feux ? En fait, face à cette instabilité sur fond de guerre commerciale, la Chine devient (déjà) progressivement moins intéressante comme pays de production (on imagine que c'est aussi l'objectif), ce qui pousserait les divers constructeurs à délocaliser davantage leurs manufactures vers des pays (plus ou moins) limitrophes comme l'Inde, la Malaisie, le Vietnam et surtout Taïwan. C'est déjà le cas de certains pour échapper aux risques/soupçons d'espionnage, par exemple Super Micro.

Le problème, c'est qu'un déménagement, ça coûte, et ce serait là encore un coût qui sera fort certainement déporté sur les prix de vente, et donc sur le consommateur, fut-il européen ou américain. À ceci pourrait se rajouter le fait que la plupart de ces pays ne profitent pas vraiment des mêmes avantages de la Chine en matière de mains-d’œuvre ou de logistique, ce qui contribuerait ensuite à faire maintenir des tarifs dans l'ensemble plus élevés sur le long terme. Qu'est-ce qu'on s'amuse au 21e siècle quand même ! (Source : TPU, Trump)

 

bras de fer usa aigle chine dragon

 Encore une tournée de taxes des USA sur l'importation de la Chine, cette fois-ci sur les équipements électroniques...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !