La fin était annoncée, et le funeste destin semble en marche (parce que c'est son... projeeet !) : GloFlo vend (encore) une de ses usines - celle de East Fishkill, à New York. Alors que les analyses la voyait difficilement reprenable du fait de l'ancien contrat de rachat stipulant son maintien et la présence de financement public dans le schmilblick, force est de constater que tel n'a pas été le cas.

 

L’acquéreur répond au nom d'ON Semi, qui rachète l'usine et reprends 1300 employés pour 430 millions de dollars (de l'oncle Sam). La belle est spécialisée dans les wafers de 300 mm gravés en 45 et 65 nm, mais subira avec un recentrage sur la production de MOFSET haute et moyenne tension, de trench IGBT ainsi que de CMOS analogiques et bipolaires, avec en ligne de mire des applications dans l'automobile, l'industrie voire les centres de données. Au niveau du contrat en lui-même, il s'agira d'un transfert progressif de technologies prenant fin en décembre 2022.

 

Grâce à cet argent, GloFlo espère gagner du temps sur sa survie en prônant le retour à un portefeuille de produit plus cohérent car moins élargi. Avec le retrait de la course au 7 nm, la firme vise une prolifération des technologies au niveau des nœuds 22 et 14 nm - citons par exemple l'intégration de MRAM dans le premier cité à l'usine de Dresde l'an prochain. De plus des locaux disponibles sont encore inoccupés dans certaines fabriques, réduisant considérablement la facture en cas d'extension (ancien projet de lignes de production de gravures plus fines). Rappelons que NVIDIA a fermement annoncé son intention de conserver cette finesse pour quelque temps, preuve de son avenir - à semi court terme tout du moins. Néanmoins, si cette vente devrait permettre à GlobalFoundries de revenir à un bilan équilibré en terme de flux de financement, rien n'est dit pour la rentabilité totale, ni sur les objectifs futurs de rentabilité, ce qui ne manque pas de laisser les experts mitigés. Larguer du lest pour mieux repartir, espérons que cela fonctionne ! (Source : EETimes)

 

gloflo casse cdh

Lorsqu'il ne restera plus des bribes de l'ancienne puissance de GlobalFoundries, un investisseur miraculeux se pointera à l'horizon... (©Mme Irma)

 Ainsi se décompose Global Foundries : d'abord en dehors d'AMD, puis petit à petit et sans applaudissements... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !