Le déploiement du très haut débit pour tous d'ici quelques années, est-ce encore possible ? Bien que le nombre d'internautes profitant d'une connexion très haut débit augmente de plus en plus, les inégalités selon les zones de densité de population sont elles toujours présentes. Et pour les projets du gouvernement ça ne le fait pas du tout si l'on en croit le discours adressé par notre président de la république face aux maires français vendredi dernier. En effet, le déploiement en zone rurale n'avance pas, les opérateurs ne voulant pas se mouiller plus apparemment sur des localisations moins denses. Le déploiement de la fibre optique coûtant un bras, nous pourrons comprendre la moue vis-à-vis de fibrer la Bretagne profonde par exemple.

 

fibre optique sexy

 Avouez que présentée comme ça, la fibre serait plus facile à négocier auprès des pouvoir publics

 

Mais voilà, entre intérêts politiques et économiques, les choses se corsent un peu. Car si les opérateurs historiques ne font pas le travail, c'est aux collectivités locales (et donc les communes) de casquer pour les travaux d'installation - puisque l'Etat le demande - ce qui leur est de plus en plus difficile. Emmanuel Macron a donc réaffirmé le projet du très haut débit pour tous en promettant de faire pression sur les opérateurs pour qu'ils prennent en charge correctement le chantier plutôt que d'augmenter un risque de fracture numérique. Le déploiement de l'internet à la vitesse de la LGV permettrait de redynamiser les zones rurales en les rendant plus attrayantes envers les entreprises du numérique ou les infrastructures modernisées (médecine, télétravail, écoles numériques...). Qui sait, peut être que bientôt les générations pro gaming se développeront à côté des champs de blé de la Beauce ou dans les collines de la Creuse...

 Face à la marche à reculons des opérateurs en zones rurales, le gouvernement cherche à presser le pas vers l'avant... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 43 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !