Entamé il y a 6 ans, le changement de modèle d'affaire de cette compagnie née en 1991 a franchement bien réussi son coup encore cette année. En effet, Epic Games a ainsi pu apprécier un profit net de 3 milliards de dollars - au lieu des 2 milliards apparemment prédits par les analystes - en conclusion de l’exercice 2018, tout en affichant désormais une valeur d'entreprise estimée à hauteur de 15 milliards USD. Mais plutôt que d'attribuer ce retour en force au succès massif et imbitable de Fortnite seul - l'un des jeux responsables de la fièvre battle royale et du business model associé -, selon le CEO Tim Sweeney c'est plus particulièrement grâce à sa stratégie "Epic 4.0", grosso modo la transition vers un modèle basé sur le free-to-play (bardés d'options de microtransactions) et ne plus se contenter des recettes de la vente d'un jeu.

 

Visiblement toujours plein d'ambition, Tim Sweeney admet aussi que le nouveau rôle idéal d'Epic sur le marché est de pousser et d'accompagner celui-ci dans cette même direction. Il ne faudrait toutefois pas non plus oublier le rôle assez évident du chinois Tencent dans ce succès, devenu actionnaire majoritaire à hauteur de 40% depuis son investissement de 330 millions de $ en 2012. Un partenariat qui aura ainsi énormément bénéficié à EPIC Games, lui ouvrant notamment les portes de la diversification vers d'autres plateformes comme iOS et Android. Par exemple, Fortnite sur iOS a ainsi rapporté 385 millions de dollars, et engrangerait près de 1,23 million par jour.

 

Bref, il est assez évident qu'EPIC Games a reçu un soutien adéquat juste à temps, alors que certaines têtes dirigeantes estimaient en 2012 le temps à vivre de la compagnie comme compté. Aujourd'hui, EPIC n'est plus la même, et fort de sa nouvelle posture, prévoit même désormais de se frotter sérieusement à Steam avec son propre Store et ainsi entamer 2019 sur les chapeaux de roues ! Une décision qui en dit long sur les nouvelles ambitions de la boite. Il est fini le temps d'attendre à ce que Microsoft ouvre sa plateforme UWP pour de vrai, ce que leur suggérait fortement Tim Sweeney en 2016. Le pari sera-t-il gagnant ? Peut-être, mais Steam n'a certainement pas dit son dernier mot et Discord cherche maintenant aussi à se faire une place...(Source)

 

epic games tim sweeney

Content !

 Epic Games va bien et n’hésite pas à nous le faire savoir ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !