La semaine débute et AMD serait déjà dans une situation compliquée ? En effet on vient d'apprendre que Jim Keller vient de quitter une nouvelle fois AMD, 3 ans après y avoir fait son retour. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est celui qui était aux commandes des projets CPU, l'architecte des architectures, à la belle époque AMD K7 et K8. Il y avait fait un retour pour s'occuper de l'après Bulldozer, et son travail devrait prendre la forme de Zen qui viendrait complètement rompre avec son prédécesseur, mais aussi des K12 qui sont les puces serveurs ARM. Avec son départ c'est un hypothétique sacré coup dur puisque manifestement chez AMD, les têtes pensantes ne semblent pas rester. Comment peut-on laisser partir un type de son calibre quand on voit la mouise dans laquelle s'est mis l'ex-fondeur avec ses années Bulldozer ?

 

A vrai dire, on ne connait pas la cause de son départ, Jim Keller dit avoir eu d'autres opportunités ailleurs, mais il est quand même très suspect de le voir partir maintenant. Même si le passé du bonhomme montre qu'il est coutumier du fait, ça fait bizarre proche du terme. Il est possible que son travail soit terminé au sein d'AMD, mais il est possible qu'il y ait autre chose également. En fait, il se pourrait que Zen soit repoussé à fin 2016, comme nous vous en parlions il y a peu. Serait-ce lié ? Probablement puisqu'après avoir tant bossé sur Zen avec un budget R&D réduit au possible vu l'état des finances de la firme, on ne peut comprendre l'intérêt de partir à l'orée du lancement, sans voir l'accueil fait à l'architecture et assurer un peu le suivi et l'évolution de cette dernière, bref donner à AMD un cap et un axe de travail sur le moyen terme.

 

Il est également vrai qu'AMD, qui avait plutôt jadis une image de Poulidor gentil, a bouleversé celle-ci pour emprunter une voie qui pourrait ne lui apporter que de mauvaises choses et ça commence à se savoir. Est-ce également un conflit d'objectif entre Lisa Su l'inflexible et Jim Keller le créateur ? En tout cas voilà du remous qui va plomber le moral des troupes, gageons que le travail de Keller soit bien fini pour offrir un matelas souple pour les prochaines années à une boite qui manque cruellement de mecs de sa trempe, manquant de vision voire de compétences. Car un rappel s'impose : AMD avec Keller c'est K7/K8 et Zen, tandis qu'AMD sans lui c'est surtout Phenom et Bulldozer, deux périodes complètement opposées en matière de réussite pour l'ex fondeur. Un échec à la Bulldozer et AMD pourrait avoir du mal à s'en remettre, alors que Zen offre plus que jamais une vraie chance de revenir de fort belle manière à la firme. Affaire à suivre forcément de près !

 

amd jim keller

Les sirènes de jadis sont les prospectus d'aujourd'hui; comme elles, ils finissent en queue de poisson... d'avril.

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 139 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
Trolleurs en pagailleouverts aux ragoteurs logués