• Verdict

Si de prime abord le design du In Win 805 ne semble pas d'une extrême sobriété, on se rend vite compte que l'engin sait se faire discret. À l'usage apparaissent également quelques petits défauts qui ne sont pas en sa faveur. Explications :

 

In Win 805 [cliquer pour agrandir]

 

Un boitier qui ne vous cache rien

Si l'option verre trempé de tous les côtés permet de garder un oeil sur sa configuration, le 805 ne s'arrête pas là. Une fois votre montage fini, le boitier vous montre tout !! Son intérieur d'abord, puis les centaines de traces de doigts que vous aurez laissées tout autour. Si vous ne savez pas utiliser un chiffon doux et du lave-vitre, Mme risque de ne pas apprécier; surtout si en plus de cela vous êtes maniaque. Passé l'effet Woauh, le boitier se montre plutôt discret. Son design est plutôt sage par rapport aux dernières créations de la marque. En arrivant de face, rien ne laisse imaginer ce qui nous attend sur les côtés.

 

De la qualité, à n'en point douter

Un rapide mot sur la qualité de fabrication. Le boitier se veut haut de gamme et les matériaux utilisés le sont. La finition est top niveau, on n'en attendait pas moins de toute façon. L'aluminium utilisé, certes peu épais, reste très solide et la peinture bien fixée. Quant au verre, il s'agit toujours de verre trempé de 3mm d'épaisseur. De ce côté-là, nous ne le prendrons pas en défaut.

 

Quelques concessions à faire

Si le 805 est taillé pour de la grosse configuration ATX, attendez-vous tout de même à certaines contraintes. On pense d'abord au stockage qui se limite à deux unités de 3.5". Pour le reste, il faudra vous rabattre sur plus petit (en taille). On pense ensuite au ventirad CPU. In Win ne semble pas apprécier les colosses et limite cet élément à 156mm de hauteur (160 peuvent passer, mais pas plus). Du côté de la carte mère, c'est officiellement l'ATX qui est supporté (c'est écrit dans le manuel!). En y regardant de plus près, les entraxes pour le format E-ATX semblent bien présents sur le panier. La conception du boitier nous laissait penser que la chaleur serait mal évacuée, c'est ce qu'il ressort effectivement des tests; alors attention aux éléments trop calorigènes.

 

Si le 805 arbore fièrement un port USB Type-C (compatible 3.1 selon In Win), cela ne fait pas oublier le peu d'accessoires dont il dispose en réalité. Un seul ventilateur est livré, une cage amovible avec rack sans outil est présente, et c'est peu près tout.

 

In Win 805
Et les performances alors?

Comme nous le disons juste avant, la conception du boitier n'est pas des plus optimale. Avec un unique ventilateur de 120mm chargé de créer un flux d'air dans le boitier, il faudra adapter vos différents éléments pour éviter tout risque de surchauffe. Inutile d'envisager du tout passif, ça ne tiendra pas longtemps. Le flux d'air peut être amélioré grâce aux emplacements disposés sur le boitier. Le 805 accèpte sans problème le watercooling. Un gros radiateur de 280 trouvera sa place sur la platine avant. Vous pourrez ainsi améliorer les choses, sans pour autant nuire au silence de fonctionnement.

 

Oui, le 805 est silencieux, c'est même l'un des meilleurs dans ce domaine (hors boitiers spécifiques). Les mesures de nuisance sonores enregistrées sont excellentes avec ce modèle. Un problème apparait lors de nos tests, celui des vibrations. Nous l'avons vu, le Raptor X est carrément insupportable lorsqu'il est en marche et fait vibrer le boitier. Évitez donc ce type de disque dur pour le bien-être de vos proches.

 

Boitier haut de gamme et prix qui va bien...

Malgré un équipement simplissime, ayant le mérite de se parer d'un port USB Type-C, et par l'utilisation de verre et d'aluminium, le 805 se positionne dans le haut de gamme. Le prix de vente annoncé par In Win est de 160€ pour la version Type-C; l'autre ne verra pas le jour en Europe donc n'espérez pas sauver quelques €uros. Sur un marché bien garni, et principalement occupé par Lian Li, il aura fort à faire. Si l'aluminium n'est pas une nécessité pour vous, d'autres modèles parfois plus efficaces sont disponibles. Il y aura l'Obsidian 550D chez Cosair, les Cosmos SE et MasterCase Pro 5 plus racés et plus grands chez Cooler Master, ou encore l'excellent Define R5 chez Fractal Design.

 

comptoir_3stars.pngIn Win mise vraiment tout dans le design de son nouveau bébé. Le 805 est un modèle qui percute de ce côté-là, bien qu'il soit beaucoup plus sage que ces prédecesseures. Passé l'effet de surprise, on se rend compte que le modèle garde une certaine classe, loin des modèles Jacky que l'on trouve ailleurs. La qualité de fabrication et de finition sont des atouts sur lesquels il peut s'appuyer. Apparaissent ensuite quelques petits grains de sable dans la mécanique. Le boitier au format ATX offre un minimum d'espace pour les gros volumes de stockage, ce qui pourrait déranger beaucoup de monde. Il dispose tout de même de quatre emplacements 2.5" pour pallier à cela. La taille du dissipateur n'est pas un réel problème, mais impose une certaine vigilance lors de l'achat de votre ventirad. Le 805 proposera un port USB Type-C en façade si vous en avez l'utilité. Les performances proposées par ce modèle sont en demi-teinte. S'il ne faut pas compter sur l'unique ventilateur de 120 pour faire tout le boulot et évacuer la chaleur, il permet de conserver un certain calme grâce aux faibles nuisances émises. Avec ce modèle, il vous faudra choisir soigneusement les éléments de votre configuration pour ne pas les faire surchauffer et surtout éviter autant que faire se peut les disques durs véloces du type Raptor X qui nous font vibrer toute la carcasse. Quant au prix annoncé, il apparait justifié par l'utilisation de matériaux nobles, c'est tout. Les performances ne suivent pas vraiment et c'est bien dommage. Au final, nous accorderons 3 étoiles au In Win 805 dont le design a un impact négatif sur les performances.

 


crucial_40.pngnoctua_40intel_40.pngSeasonicSilverstoneasus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !