Imprimer

• Verdict :

Asustor AS7004T [cliquer pour agrandir]Voilà, notre première entrevue avec un NAS de chez Asustor se termine. Cela n'aura pas échappé aux plus perspicaces d'entre vous, le nom de cette marque ressemble étrangement à celui d'une marque de hardware populaire. Et pour cause, Asustor signifie tout simplement Asus Storage. Oui c'est une filiale d'Asus, mais n'attendez pas de déclinaison ROG ou Poséïdon du NAS, ce n’est pas prévu ! Alors qu'en a-t-on pensé ?

 

Style et équipement

Rien a redire sur le look de ce modèle qui reprend à quelques détails près celui des précédents modèles. Le plastique n'est présent que sur la façade et le reste de la carcasse est constitué d'acier lourd. Bien que relativement compact, le poids s'en ressent avec près de 4kg vide. Imaginez donc le poids de l'ensemble avec 4 HDD. L'équipement est au top niveau, haut de gamme même. Les racks amovibles possèdent un système de verrouillage qui rend l'extraction un peu moins aisée, sans pour autant être un réel verrou de sécurité. L'engin possède son petit écran de contrôle, permettant la gestion de quelques paramètres au passage et l'affichage d'un message personnalisé sur celui-ci. Le port USB 3.0 avant est encerclé d'un bouton de copie rapide, ce qui permet de ne pas allumer votre PC pour effectuer un transfert depuis un périphérique externe (APN, HDD). À l'arrière ensuite, c'est l'opulence : deux ports USB 2.0 que l'on réservera à un ensemble clavier/souris, deux autres USB 3.0 hyper véloces, deux ports eSATA ensuite. L'affichage est confié à un port HDMI 1.4a par lequel pourra transiter une belle image 4K, alors que la partie son peut être déportée sur le connecteur S/PDIF si vous le souhaitez. La connexion réseau se fera via les deux ports RJ45 également présents derrière. Le Hardware est le point fort de ce modèle. Équipé d'un i3 4330 cadencé à 3.5Ghz et de 2Go de DDR3, rien ne lui fait peur. La mémoire est extensible via un second slot disposé à l'arrière de la carte mère et facilement accessible si vous en avez besoin.

 

Performances mitigées

Ce second sous-titre un peu partagé reflète bien ce que nous avons ressenti à la vue des résultats. S'il n'y a rien à redire sur l'AS7004T lorsqu'il est testé sur un seul port RJ45, c'est lorsque l'agrégat de lien est actif que les choses sont moins roses. En effet, nous notons certes une légère hausse des performances d'écriture sur gros fichiers, mais elle est loin de ce que nous avions vu sur le modèle testé précédemment. Que le transfert se fasse vers un dossier chiffré ou pas, on observe une stagnation à 120Mo/s. Par contre le taux de transfert en lecture explose avec près de 200Mo/s mesurés. Le chiffrement se fait efficacement comme nous l'avons vu. Lors de cette phase le NAS souffre plus lors du transfert en LACP puisqu'il mouline un peu avant de lancer le transfert. Les quatre threads saturent à 100%, avant de retomber vers 40/50%. Vous l'aurez remarqué, nous ne vous avons pas présenté les taux d'occupation CPU lors de ce test, la faute à un moniteur d'activité pas très clair.

 

as7004t conclusion

Consommation et nuisances

Notre modèle de test équipé de quatre SSD affichait une consommation de 55W au plus fort de la charge lors de nos tests. C'est un peu élevé pour certains, mais nous trouvons cela tout de même maitrisé. Quant aux nuisances sonores, elles n'ont jamais été supérieures à 34dB pendant nos essais. La régulation fait bien son travail, cependant elle risque d'être un peu plus capricieuse avec des disques mécaniques. Forcé à fond, le ventilateur crache bien, mais génère aussi plus de bruit avec 53dB mesuré.

 

ADM 2.4

Asustor n'a pas chômé. Après une bêta rapidement distribuée, c'est au tour de la version finale d'arriver tout aussi vite. Elle nous oblige alors à refaire nos tests rien que pour vous satisfaire. Que dire de ce logiciel ? Pas grand-chose. Si certains le trouvent austère en apparence, il fait bien le job. Les programmes installés apparaissent sur le bureau. La gestion multi fenêtre est possible évidement et la prise en main est très rapide. L'interface en elle-même n'est pas à la hauteur d'un DSM 5 par exemple, mais dans le fond ADM n'a rien à lui envier. La version 2.4 apporte son lot de nouveautés avec notamment la prise en charge de la commande TRIM pour les SSD, un moteur de chiffrement plus efficace, la création de listes d'IP autorisées ou non à se connecter, la possibilité de limité la connexion au NAS depuis certaines zones géographiques ; voilà pour les grandes lignes. Pour le reste, rien ne manque et une grande quantité de paquets additionnels est disponible pour compléter les capacités du NAS.

 

La question qui fâche !

Nous vous réservions cette info pour la fin, nous y voici. Alors combien qui coûte cet Asustor ? Modèle résolument professionnel, carrément haut de gamme et super équipé, l'AS7004T est affiché au prix de 1089€... vide ! Si vous n'êtes pas gros consommateur de données, ajoutez-y 170€ pour quatre HDD de 1To, sinon il faudra grever la facture de plus de 500€ pour des modèles 3To spécifiques. Bref, l'AS7004T est performant, possède beaucoup de capacités, mais reste cher.

 

4 étoilesCe modèle résolument pro et capable de se transformer en véritable petite station multimédia saura se fondre dans tous les environnements. Que vous soyez exigeant ou simplement amateur de performances l'AS7004T ne vous décevra pas. Le logiciel est intuitif et offre autant de possibilités que ses concurrents. Asustor soigne son NAS et offre beaucoup d'équipement : HDMI, ports USB 3.0 véloces, connecteur S/PDIF, eSATA et support de l'agrégat de lien sont au rendez-vous. Le hardware est aussi soigné avec un i3 4330 cadencé à 3.5Ghz épaulé par 2Go de RAM (extensible), de quoi ne pas vous laisser en plan. Si les débits sont excellents sur un seul port, nous notons une baisse de forme en LACP. Les phases d'écriture sont alors un peu moins rapides qu'espérées. Côté conso, l'engin se montre un peu plus gourmand que d'autres sans que cela ne soit dramatique. Le bruit généré par la ventilation est anecdotique, du moment que le NAS ne chauffe pas trop. La seule grosse ombre au tableau nous vient du prix. Vendu autour des 1100€, ce NAS ne s'adresse pas à tout le monde. Compte tenu de ces éléments, nous attribuons 4 étoiles à l'Asustor AS7004T, qui déçoit un peu en LACP et qui obligera à se séparer d'un organe pour l'acquérir.

 


dlink 40intel logosandisk 40lacie 40icybox 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !