• Le design : presque sans-faute

 

Ouh le zouli KC 6000 Slim ! [cliquer pour agrandir]

 

Cherry KC 6000 Slim
Dimensions 440 x 130 x 15 mm
Poids 660 g
Format AZERTY complet + touches multimédia
Commutateurs SX (Ciseaux Maison)
Rétroéclairage

Keudalle

Tarif 40€
Garantie

2 ans

Vous l'aurez compris à la première photo, il n'est pas question de RGB ici, ni même de rétroéclairage ; second point qui est pourtant fort appréciable sur un clavier dès que la luminosité baisse. Disponible en deux coloris - noir et argenté - sur lesquels nous reviendrons, le KC 6000 Slim vient prendre la succession du JK-0300 en substituant le plastique interne châssis par une plaque de métal. Si le rendu final est bien plus premium, le bouzin, pourtant assez fin (1,5 cm de haut au maximum) semble bien lourd avec ses quelques 660g.

 

Les touches - en plastique donc - sont gravées au laser, chapeautant un mécanisme en ciseau nommé SX développé par la firme, classique pour ses claviers de type chiclet. Ces premières sont données pour plus de 10 millions d'activations, autant dire qu'il pourra se passer un bon bout de temps avant que vous ne les usiez. Le câble d'un mètre quatre-vingts n'est pas tressé mais est suffisamment épais et flexible pour résister à l'épreuve du temps, pour peu que vous n'ayez pas un hamster ou un chat particulièrement vorace.

 

kc 6000 profil

 

Point de cale-pied ni de repose poigner pour le KC 6000 Slim, finesse obligeant. Étant donné le type chiclet, cela ne pose aucun soucis, tant au niveau de l'ergonomie générale que de la vitesse de frappe. Les touches sont suffisamment espacées, les mains bougent peu et le seuil d'activation des switchs est assez clair pour éviter toutes faute de frappe lorsqu'un touche est inintentionnellement survolée.

 

 [cliquer pour agrandir]

 

On notera que la partie située sous les touches offre une couleur rouge (pour le coloris noir) ou bleu (pour le coloris argenté) assez surprenante au premier abord. Selon l'angle de vue et la luminosité, l'effet est plus ou moins marqué ; mais il finit par passer complètement inaperçu avec l'habitude.

 

Un fond de rouge, ça vous dit ? [cliquer pour agrandir]

Selon le soleil et l'inclinaison, le rendu peut être totalement différent

 

Passons très vite sur le verso de ce modèle, aussi sobre que le recto. L'étiquette, placée sous un plastique réfléchissant design, apporte quelques informations minimalistes sur la référence et le constructeur ; tandis que les huit pieds en caoutchouc sont répartis tout autour de l'engin, garantissant une stabilité sans faille, le poids aidant.

 

kc 6000 dos t [cliquer pour agrandir]

 

 

Les p'tites touches médias

Le KC-6000 Slim propose, en sus de sa disposition azerty standard, six touches média situées dans la rangée des F1-F12. On retrouve ainsi les classiques volume +, volumes - et mute, desquelles rien n'est à dire mis à part la triple compatibilité Windows / OS X / Linux, merci aux interfaces standardisées. Les trois touches restantes sont plus ésotériques : la calculatrice complètement à droite put sembler inutile, mais elle ne s'avère dans la pratique pas si figurative (tant que l'on reste sur un Windows, les autres OS n'étant pas supporté), tout comme le navigateur. Par contre, la touche de verrouillage dans la même colonne que la touche entrée et retour est un choix dont on se serait volontiers passé, car la mémorisation de cet emplacement passe par quelques verrouillages inattendus, que vous saurez accompagner de grognements mécontents. Fort heureusement, votre travail en cours est intact à la réouverture de session, ouf !

 

Le lock, mais le lock ! [cliquer pour agrandir]

 

Anecdote amusante ; contrairement aux deux touches précédemment citées, le verrouillage est un mappage direct sur la combinaison Windows + L, ce qui vous permettra de créer tout un tas de raccourcis sous OS X, ou d'activer d'autres macros selon votre application active.



Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !