• MSI RTX 2070 ARMOR

Pour ce test, une fois n'est pas coutume, NVIDIA ne nous a pas fait parvenir de modèle de référence dans un premier temps, soucieux de présenter des modèles plus accessibles. Nous nous sommes donc tournés vers ses partenaires et après un bon moment, nous avons réussi à mettre la main sur le modèle MSI RTX 2070 ARMOR. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un modèle premier prix comme par exemple la KFA² Ex que l'on peut trouver à 499 €, puisque son tarif officiel est de 589 €.

 

Il respecte toutefois les caractéristiques de référence dans sa version "vanilla" que nous testons, puisqu'il existe également une version OC. La carte utilise 2 ventilateurs axiaux d'un diamètre de 95 mm à 14 pâles courbées (Torx 2.0). Les PCB et carénage sont intégralement noirs, hormis une bande blanche autour du premier ventilateur. À la pesée, la carte accuse 1340 g, sa longueur totale est de 30 cm, elle dépasse également de 3 cm l'équerre de fixation. Enfin, la face arrière est recouverte d'une backplate.

 

MSI RTX 2070 ARMOR : face avant [cliquer pour agrandir]MSI RTX 2070 ARMOR : face arrière [cliquer pour agrandir]

Face avant et arrière

 

Le TDP de la carte est fixé comme toutes les RTX 2070 de référence à 175 W, toutefois, MSI ne s'est pas contenté d'un seul connecteur à 8 pins amplement suffisant pour une telle valeur, puisque il lui a adjoint un second connecteur à 6 pins. De quoi overclocker en toute sérénité vis-à-vis du respect de la norme PCIe (300 W max. avec une telle configuration), mais aussi pour l'alimentation du VirtualLink (jusqu'à 35 Watts absorbés, pour 27 W restitués max.). La connectique est complète, avec 3 connecteurs Display port 1.4a, un HDMI 2.0b et un USB Type-C (VitrtualLink).

 

MSI RTX 2070 ARMOR : alimentation [cliquer pour agrandir]MSI RTX 2070 ARMOR : connectique vidéo [cliquer pour agrandir] 

Connecteurs d'alimentation et vidéo

 

La backplate participe au refroidissement des puces mémoires et du GPU, par le biais de pads thermiques situés au dos de ces composants. Le refroidisseur est composé d’une base en aluminium, au sein de laquelle sont encastrés 5 caloducs en cuivre, parcourant les ailettes du radiateur et à contact direct (via la pâte thermique) avec le TU106. Quelques puces mémoires le sont aussi, les autres le sont avec la base en aluminium, toutes utilisant un pad thermique pour l'interface avec le refroidisseur. C'est également le cas de certains VRM situés derrière l'équerre de fixation.   

 

MSI RTX 2070 ARMOR : plaque arrière [cliquer pour agrandir]MSI RTX 2070 ARMOR : refroidisseur [cliquer pour agrandir]

Plaque arrière et dissipateur

 

Une fois le refroidisseur principal retiré, on trouve une structure métallique noire permettant de rigidifier le PCB et éviter ainsi que le poids du ventirad ne le déforme. Elle fait également office de dissipateur pour certains composants sensibles. On notera également que les condensateurs et selfs de l'étage d'alimentation dévolu au GPU, disposent de longs pads thermiques dédiés, afin de transmettre une partie de la chaleur émise au dissipateur principal. 

 

MSI RTX 2070 ARMOR : plaque avant [cliquer pour agrandir]MSI RTX 2070 ARMOR : PCB [cliquer pour agrandir]

La carte dénudée

 

TU106 trône au centre du PCB, entouré de 8 puces GDDR6 d'origine Micron et certifiées pour 14 Gbps. L'étage d'alimentation dédié au GPU dispose de son côté de 6 phases, même si les emplacements pour 2 supplémentaires sont prévus, cette carte pouvant partager son PCB avec d'autres modèles overclockés ou utilisant un TU104. 

 

MSI RTX 2070 ARMOR : GPU & Mémoire [cliquer pour agrandir]MSI RTX 2070 ARMOR : étage d'alimentation [cliquer pour agrandir]

Le GPU, la mémoire et les VRM

 

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z, dans sa version 2.16. Côté fréquences, elles sont relativement conservatrices hors Boost, mais ce dernier change drastiquement la donne, d'autant que les valeurs officielles ne correspondent pas forcément à celles appliquées en pratique, ce point dépendant de la qualité de la puce et GPU Boost 4.0.

 

GPU-Z RTX 2070 ARMOR

GPU-Z MSI RTX 2070 ARMOR

 

Voyons cela en pratique : au repos, le GPU se stabilise à 300 MHz,  une valeur plus élevée que la génération Pascal, mais identique à celle de ses grandes sœurs. La fréquence mémoire reprend de son côté la valeur notée sur la série 10 utilisant la GDDR5X. En charge, on note un maximum à 1890 MHz pour le GPU, la température n'intervenant plus avant le seuil fixé par NVIDIA (ou l'utilisateur), qui n'est jamais atteint avec le refroidisseur de la carte.

 

Par contre, la limite de consommation par défaut est systématiquement atteinte lors d'une charge 3D lourde, conduisant alors à une baisse de la fréquence. Dans ces conditions, le GPU se stabilise sous les 1800 MHz (1766 MHz en moyenne, mini à 1725 MHz, plus de détails page 17), pour une valeur annoncée à 1620 MHz, soit +9%. Côté mémoire, pas de surprise pour la fréquence maximale, nous avons toutefois relevé une valeur intermédiaire à 1250 MHz, lors d'une charge légère. 

 

Fréquences typiques de la MSI RTX 2070 ARMOR [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de la MSI RTX 2070 ARMOR

 

C'est tout pour la MSI RTX 2070 ARMOR, passons page suivante aux spécifications.




Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués