• Verdict

Nous voici au terme de ce dossier, AMD a-t'il réussi à reproduire une carte aussi efficace que la HD 5870 en son temps ? Nous y reviendrons un peu plus loin, en attendant force est de reconnaitre que les deux grands concepteurs de GPU disposent à présent d'architectures bien plus proches qu'elles ne l'étaient auparavant et qui ne se contentent pas de viser simplement les performances en 3D mais lorgnent sérieusement sur le GPU computing. Espérons pour les gamers que ces orientations et les arbitrages qui en découlent en termes de transistors ne finissent pas à leur désavantage !


• AMD Tahiti

Tahiti [cliquer pour agrandir]

Avant de commencer à juger la RADEON HD 7970, un petit mot sur le GPU qui l'anime et qui constitue le fer de lance de la série Southern Islands utilisant la nouvelle architecture GCN et le process 28 nm de TSMC. Débutons par Graphics Core Next qui correspond à la réponse d'AMD à FERMI de nVIDIA. En découlent des choix fortement inspirés de ce que fait le concurrent, à commencer par un fonctionnement scalaire des unités de calcul pour améliorer leur efficience, des caches hiérarchisés à l'instar des CPU et des processeurs dédiés à la gestion multitâches (ACE), tout ceci dans le but de favoriser le GPU-computing bien sûr.

 

AMD n'a toutefois pas totalement oublié la fonction première d'un GPU, c'est à dire le rendu 3D. Outre le profit immédiat issu de l'intégration de 33% d'unités de calcul supplémentaires, l'accroissement similaire en TMU et l'élargissement du bus mémoire à 384 bits contribuent eux aussi à améliorer les performances dans ce domaine. On reste un peu déçu par la constance des ROP et cela alors même que le bus mémoire a crû de 50%, toutefois AMD se devait de faire des arbitrages et n'a probablement pas jugé rentable d'alourdir une puce qui comptait déjà plus de 4,3 Milliards de transistors, un record ! Le 28nm de TSMC arrive donc à point nommé pour limiter les inconvénients d'une telle complexité, évitant ainsi quelques écueils dans lesquels s'était fourvoyé à l'époque nVIDIA qui avait dû se contenter de la précédente finesse de gravure (avec un GPU certes moins dense en transistors).

 

comptoir argentAu final, AMD rattrape le retard qu'il avait pu prendre sur nVIDIA dans le cadre du GPU computing avec les apports de GCN à ce niveau. Les joueurs ne sont pas oubliés même si on sent bien qu'à l'instar de la concurrence une partie des nouvelles ressources ne profite pas directement aux rendus 3D... On pointera également du doigt des progrès notables en géométrie même si le caméléon dispose toujours d'une avance substantielle à ce niveau, avec 2 fois plus de triangles générés par cycle et surtout des unités de tesselation découplées et démultipliées, évitant ainsi les engorgements lors de sollicitations sévères. Reste qu'à l'heure actuelle l'approche d'AMD avec Tahiti semble amplement suffisante avec les moteurs 3D utilisés même ceux abusant de tesselation pour pénaliser les précédentes RADEON. Ajoutons au bilan la prise en charge de DX11.1, du PCIe 3.0 (sans vraiment d'utilité pour le moment toutefois) et la technologie ZeroCore Power, de quoi décerner l'Argent à Tahiti qui offre le leadership à AMD, reste à savoir pour juger pleinement de sa réussite ou non quand et quelle sera la réponse du caméléon !

 


• AMD RADEON HD 7970

miniature AMD HD 7970

Un bon GPU c'est bien, sa mise en exploitation judicieuse sur une carte graphique bien pensée c'est encore mieux (cf. la GTX 480 tuée par un refroidisseur inapproprié). AMD ne s'est heureusement pas fourvoyé et nous livre ici une carte aux prestations haut de gamme tant dans la finition que les performances. Côté connectiques, rien à redire puisque l'on retrouve les 3 sorties numériques actuelles à savoir DVI, HDMI et Display Port (au format mini) dans leurs dernières révisions. Le refroidisseur s'avère relativement efficace bien qu'il eut été préférable de céder quelques degrés en charge au profit d'une discrétion accrue, à moins que le 28nm ne soit plus restrictif à ce niveau. Point appréciable toutefois, l'arrêt total du ventilateur lorsque l'écran entre en veille ce qui rendra la carte inaudible et fera gagner une dizaine de watts.

 

Les performances sont quant à elles à l'avenant, la HD 7970 s'affichant comme la carte 3D la plus rapide du marché si l'on exclut les solutions multi-GPU entrainant des contraintes bien plus importantes. Pour autant, le GAP la séparant de la GTX 580 n'est pas si important que cela un an après sa commercialisation, une bonne marge de progression au niveau des pilotes afin de tirer la quintessence de cette nouvelle architecture semble toutefois plus que probable, d'autant que la carte génère des écarts déjà plus significatifs dans les jeux les plus gourmands. Face à sa devancière, l'écart est cette fois plus conséquent, mais pas du même ordre que celui qu'avait apporté à l'époque la HD 5870, ahhhh ! Nostalgie quand tu nous tiens...

 

comptoir argent

Au final, AMD nous livre ici une carte bien conçue et parfaitement adaptée à la gourmandise de certains moteurs 3D actuels. Petit souci tout de même dans ce tableau reluisant, la tarification de 500 € demandée qui n'avait rien de surprenant il y a quelques années déstabilise un peu au premier abord vu la politique commerciale récente d'AMD. Est-ce pour autant injustifié ? La concurrence ne se prive pas d'appliquer de tels tarifs lorsqu'elle est en position de force comme c'est le cas ici, la vraie problématique se situe plutôt au niveau de la disponibilité réelle de la carte et du prix en boutique qui en découlera. Il est, dès le premier jour de sa commercialisation, difficile de trouver une HD 7970 à son prix de vente indicatif, espérons que les approvisionnements soient suffisants pour ne pas générer une situation "à la 5870" conduisant à des tarifs prohibitifs à terme. Dernier point notable, quelle sera la réplique du caméléon et quand cette dernière surviendra-t-elle ? Désolé mais j'ai prêté ma boule de cristal à Thibaut (NDPM il lui en manquait une ?), je ne m'y risquerai donc pas, en attendant la HD 7970 est belle et bien là et constitue une option intéressante pour qui cherche des prestations de très haut niveau à condition d'en trouver une accessible, toutes ces raisons nous poussent donc à attribuer également l'Argent à cette carte.

 


Logo ZotacLogo AMDlogo IntelLogo G.SkillLogo NVIDIA

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test





Les 86 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !