• PERFORMANCES EN REFROIDISSEMENT

Voilà le moment délicat, la mesure des températures en charge. Pour cela, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant nos processeurs surmontés du Grand Macho. Le GPU ne sera équipé que de l'Accelero S1 Plus pour ce test. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante :

 

L'espace étant confiné, nous pouvions imaginer un niveau de température un peu élevé. C'est bien le cas ici avec le Silent Base 601, qui n'en est pas moins performant au vu du segment auquel il est destiné. On enregistre ainsi un gain de température de 12% sur le processeur lorsque la ventilation est à fond. Par contre, il se place derrière son aïeul une fois que celle-ci est au minimum.

 

Même constat sur le GPU, avec 20% de gain en faveur du 601 lorsque les ventilateurs donnent tout. Cet élément profitera par contre du nouvel espace compartimenté pour gratter 13% de mieux une fois la ventilation régulée. Quant aux points de mesures annexes, il ne montre rien d'alarmant, l'unité de stockage étant un poil plus chaude que d'habitude, du fait de son positionnement..

 

• Et à 140W ?

À 140W, le Silent Base 601 parvient toujours à maintenir notre processeur en vie, du moment que sa ventilation souffle tout ce qu'elle peut. Lorsque celle-ci est au ralenti, le test plante après une trentaine de minutes de chauffe.



sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Protocole et tests d'insonorisation
4 • Performances en refroidissement
5 • Le verdict

Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !