Les disques durs n'auraient plus assez la cote, c'est en tout cas ce qui a motivé la décision de Western Digital. Selon l'entreprise, la demande ne serait actuellement plus suffisante et les perspectives d’évolution de la demande peu encourageantes sur le long terme, l'installation située à Petaling Jaya en Malaisie sera en conséquence décommissionnée dès la fin de 2019. Cette usine en particulière avait été ouverte en 1973 avec à disposition une surface de 92 903m². Elle fut dans un premier temps exploitée pour la production de semi-conducteur avant d'évoluer petit à petit vers la production de disque dur. Elle avait aussi fait l'objet d'un investissement de 1,2 milliard de $ par Western Digital afin de lui offrir sa propre installation pour la R&D. Pour l'anecdote, la filiale HGST de WD avait déjà fermé en 2016 les portes d'une usine similaire à Bayan Lepas en Malaisie.

 

Malheureusement, la situation actuelle fait que les HDD ne mènent pas large face aux SSD, malgré leur aspect complémentaire, beaucoup lui préférant le format, le silence et la rapidité du SSD en dépit de leurs tarifs encore relativement élevés en comparaison et de l'absence de SSD de capacités équivalentes. Certes, les besoins en stockage n'ont eu de cesse d'augmenter au fil des années et les HDD n'ont pas manqué de répondre à cette demande avec brio, mais les exigences en vitesse et en rapidité d'exécution ont beaucoup changé aussi, et c'est peut-être bien là où les HDD ont eu beaucoup de mal à suivre. Les technologies MAMR (WD), ou encore HAMR et Mach.2 (Seagate) apporteront potentiellement un petit vent de fraîcheur aux HDD pendant quelques années, mais ne serviront peut-être aussi qu'à retarder l'hypothétique disparition éventuelle du disque dur.

 

In response to declining long-term demand for client HDDs, Western Digital has taken steps to rationalize its HDD manufacturing operations globally. The company will decommission its HDD manufacturing facility in Petaling Jaya, Selangor, by the end of calendar 2019. This transition will be executed in close collaboration with employees, customers, supply partners and other critical stakeholders.

The data technology industry is undergoing substantial change. This market transformation is driving increased adoption of SSDs and NAND flash in traditional HDD applications. The change has contributed to growth in SSD/NAND flash and declining long-term demand for client HDDs. Consequently, Western Digital plans to expand SSD manufacturing in Penang. The company is in the final stages of commissioning its second SSD facility in Penang, which will go into production in the coming months.

 

Mais ce n'est pas encore la fin du HDD pour autant ni une catastrophe pour WD qui a désormais tout à gagner de son partenariat stratégique avec Toshiba (heureusement sauf après des mois d'incertitudes) sur le marché du SSD, en témoigne la décision récente d'y investir 4,7 milliards de $ sur les 3 prochaines années. Western Digital planifie aussi d'augmenter la capacité de production de son usine de SSD située à Penang et y inaugurera d'ailleurs prochainement une seconde installation dont les chaînes de production démarreront d'ici quelques mois. En attendant, les deux usines de HDD restantes situées en Thaïlande compenseront la fermeture de l'installation de Malaisie. (Source)

 

panneau direction ssd hdd

Va falloir choisir !

 Avec la fermeture d'une usine majeure en Malaisie, Western Digital tourne une page de son aventure dans le milieu du disque dur. Haro sur les SSD ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !