Il y a un an, nos confrères germains de Heise lançaient un grand test d'endurance de SSD. Leur protocole consistait à écrire tous les jours des données sur le SSD jusqu'à ce que mort s'en suive. Il avaient pris 2 exemplaires d'OCZ Trion TR150, autant de Crucial BX200, pareil pour les Samsung 750 EVO et 850 Pro, sans oublier les Sandisk Extreme Pro et Ultra II. En décembre 2016, 9 SSD avaient claqué mais après avoir dépassé leur limite théorique d'écriture, ce qui était sympa (ce sont tous des modèles commerciaux). Il restait donc 3 SSD en lice. Il y avait les 2 x 850 Pro et le Sandisk Extreme Pro.

 

Du fait d'un souci technique sur une des machines de test, un 850 Pro et le Sandisk ont rendu l'âme. La semaine dernière, le seul candidat qui vivait encore est mort. Adieu au dernier 850 Pro qui a cessé de vivre après avoir quand même écrit quelques 9.1 Po, soit plus de 60 fois la valeur maximale donnée par Samsung de 150To ! Pour rappel, les 2 premiers à avoir lâché étaient les deux Crucru BX200, avec 187 et 280 To, soit au minimum 2.5x plus que la valeur constructeur. Le Samsung 750 EVO a lâché à 1.2 Po et était le plus résistant dans les gammes non pro. Enfin tous les "pro" ont atteint au mini 2.2 Po, ce qui reste largement supérieur aux préconisations.

 

Au final, nos confrères par ce test démystifient la durée de vie supposée plus faible des puces NAND Flash, et surtout celle des TLC tant décriée. Mais au final il y a plus de risques que votre SSD claque à des surtensions ou autres chocs électriques que par une usure des puces mémoire ou du contrôleur. Bref, ne tremblez plus !

 

chuck norris

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !