Je suis cachéNul besoin de présenter Steam, le logiciel de la firme de Gabe Newell, qui, avant de se reposer sur des revenus juteux provenant de la distribution de titres vidéoludiques, créaient leurs propres oeuvres (snif).

 

Depuis quelques années, il était possible de regarder certains films via la plateforme au moyen d'un lecteur web réhabillé, fonctionnalité alléchante sur papier. Elle le devenait nettement moins lorsqu'on s'apercevait que les créations - même gratuites - devaient être obligatoirement streamées, et donc impossibles à transférer sur vos appareils mobiles ni accessibles dans votre villa de triffouillis-les-oies restée en 56k.

 

Ajouté à un catalogue timide bien que parsemés de bons éléments comme Kung Fury ou Ghost in the Shell, le bilan n'était pas reluisant pour la firme, qui vient d'annoncer la fin de ce service. Rassurez-vous tout de même, les achats préalablement effectués resteront accessibles via la bibliothèque, mais il sera impossible de faire son shopping côté films. Enfin, pas totalement : des vidéos seront toujours offertes à l'achat, mais uniquement celles qui ont un rapport de près ou de loin au gaming, par exemple du contenu additionnel concernant un titre en particulier. La démarche est compréhensible : lancer steam pour regarder une comédie romantique n'est pas vraiment du goût de la plupart des utilisateurs, d'où ce recentrage. À croire qu'à terme, la boite pourrait même finir par refaire des vrais jeux vidéos ? (Source : TechSpot)

 

steam3

 Quand Valve s'aventure un peu trop loin dans un domaine qui n'est pas le sien, ça finit en marche arrière ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !