Après Windows 10 Famille, Windows 10 Pro et Windows 10 S, Microsoft élargit encore son offre avec Windows 10 Pro for Workstation (parce qu'il était apparemment impossible d'installer Windows 10 Pro sur une station de travail auparavant, à moins que le nom "station de travail" soit indigne d'un portable professionnel). Plus précisément, il cible le segment serveur, habituellement trusté par un certain OS au manchot.

Pour ce faire, la Raymonde a adapté son logiciel pour supporter un maximum de quatre CPU (contre deux auparavant), 6 To de RAM (2 sur les versions actuelles), et intégrera le système de fichier ReFS pour Resilient File System, inauguré avec Windows Server 2012 et permettant (outre une taille maximale de volume d'un Yottaoctet et d'un Exaoctet pour les fichiers) une meilleure fiabilité via la résilience intégrée (possibilité de recouvrer le disque sans interrompre son fonctionnement).

 

Deux autres fonctionnalités sont également à la pioche : le support des modules de mémoire non-volatiles (NVDIMM-N) permettant de garder les données en RAM même en cas de coupure de courant (fiabilité toujours) ainsi qu'un service de partage de fichier rapide avec SMB Direct, promettant monts et merveilles lorsque votre carte réseau est compatible RDMA (pour Remote Direct Memory Access).

Pas de prix ni de disponibilité pour l'instant, mais sans aucun doute le premier piquera et le second pourrait bien être de pair avec la Fall Creators Update, vers Septembre-Octobre donc.

 

windows10 logo

Une version pour chaque besoin utilisateur


Brève précédente :

Volta en fin d'année ?

Brève suivante :

Alphacool lance un AIO de malade !

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !