Cette semaine est née une rumeur selon laquelle Windows 10 (et peut-être Windows 8/8.1), mais pas Windows 7, aurait du mal à gérer l'architecture de Ryzen. L'OS verrait ce processeur comme une machine à coeur physique, ayant donc 16 coeurs et pas 8 physiques et 8 logiques. Le scheduler de W10 verrait Ryzen comme une vraie puce à 16 valves, et cela créerait un problème de performance, les coeurs logiques étant moins efficaces que les physiques bien entendu. Autre fait, W10 penserait que Ryzen a 136Mo de cache L3 et pas 16. Tout ceci serait dû également au fait que Ryzen est le premier à utiliser du multithreading chez AMD. Bref il y a sûrement des choses à améliorer sur le scheduler, mais ça on le savait en l'absence de ce bug du SMT, ne serait-ce par le principe de fonctionnement du L3 et la facilité avec laquelle l'OS principal de la Raymonde déplace les process.

 

Eh bien Microsoft a reconnu des bugs sur son Twitter. Il n'explique pas lesquels, il dit juste que comme tout lancement d'une nouvelle architecture, il y a des optimisations à faire, et c'est le travail dans lequel s'est plongé Raymonde. On imagine que si ce bug grossier lié au SMT est bien avéré, Microsoft ne le laissera pas longtemps en vie. On peut aussi penser que le scheduler va être amélioré pour tirer au mieux partie de la puissance de Ryzen, et s’accommoder avec le principe de fonctionnement du L3 au sein du CCX, et même entre les 2 CCX. Ca bosse en coulisses, et c'est important de le savoir !

 

microsoft w10 ryzen bug

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 64 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !