microsoft hololensComme vous le savez très certainement, Microsoft veut vous faire aimer Windows 10 et l'étoffe de nombreuses fonctionnalités à cette fin. Une de ces nouvelles technologies est ce qu'ils appellent "Holographic Computing" avec leurs Hololens (à $3000) que l'on a pu découvrir en diverses occasions, la Raymonde pariant jusque là plus sur la réalité augmentée que la virtuelle.

 

Et pourtant, vu que leurs partenaires (Intel, AMD, Qualcomm, HTC, Acer, ASUS, CyberPowerPC, Dell, Falcon Northwest, HP, iBuyPower, Lenovo, MSI...) se tournent vers la réalité virtuelle, le géant s'adapte et s'oriente vers ce qu'ils appellent la "Mixed Reality" car Microsoft n'aime pas utiliser les bons mots histoire de bien perdre les utilisateurs (leurs Hololens n'utilisaient déjà pas d'hologrammes). Pour faire simple, Microsoft veut intégrer sa technologie à tout ce qui se fait. Que vous optiez pour des Hololens, un HTC Vive, un Oculus Rift, un OSVRun Sulon Q ou une solution pour mobile (type GearVR), la Raymonde vous accompagne et Cortana se glisse dans cet environnement sous la forme d'une petite cellule numérique qui aime vous rappeler comme l'humain manque d'efficacité. Démonstration en vidéo :

 

 

Le point le plus important semble être que Microsoft veut développer l'écosystème qui va autour des périphériques destinés aux réalités virtuelles et augmentées. C'est bien joli d'avoir un casque sur la tête, mais si c'est pour limiter son usage à du jeu vidéo et ne rien avoir en main pour interagir avec le monde numérique, ça perd de son intérêt. Du coup, la conférence vidéo en 3D (Holoportation), le partage de contenu, le mélange virtuel/réalité et les différents périphériques d'acquisition sont un secteur plus que porteur qui nécessitera une base logicielle pour que tout le monde coexiste. Microsoft veut que ça avance (et apparemment diriger la chose) et c'est pourquoi les intéressés pourront se rendre sur le site WinHec.com pour en apprendre plus et recevoir un sésame pour les conférences pour développeurs qui auront lieu à Shenzhen et Taipei en fin d'année.

 

De notre côté, notre principale crainte est que puisque ces futures Windows Holographic Apps feraient partie de l'Universal Windows Platform (UWP), nous nous retrouvions alors avec un écosystème bien fermé dans lequel l'utilisateur serait lié au Windows Store et à toutes les fantaisies de la Raymonde. Vu les derniers choix faits par la bande de Satya, nous ne pouvons qu'espérer que les constructeurs et développeurs partenaires de Microsoft n'aient pas envie de se faire menotter.

 Microsoft veut faire évoluer son écosystème Holographic pour Windows 10. En plus des Hololens, la technologie va s'adapter à tous les périphériques de ses partenaires, qu'ils soient destiné à la réalité augmentée, à la réalité virtuelle ou carrément aux deux. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !