Il y a quelques années, le CPU faisait tout tout seul, comme un grand avec, selon les tâches, plus ou moins de rapidité. Et puis petit à petit les cartes graphiques et leurs GPU se sont mis à mettre à disposition leur puissance de calcul pour tout un chacun. Mais pour pouvoir exploiter cette bonne volonté, il fallait quand même des logiciels qui sachent se servir du CPU et du GPU, et ceci afin de répartir les tâches et gagner du temps de traitement.

 

Mais cet essor n'a réellement pris du sens que le jour où CPU et GPU ont été intégrés sur une même galette. Et pour permettre aux deux de parler le même langage, il a fallu mettre Nvidia et AMD d'accord, ce fut le rôle de l'OpenCL. Ce n'était pas gagné pour autant puisque les deux constructeurs prêchaient pour leur paroisse. THFR a publié un article qui traite de ce sujet GPGPU sur quelques softs développés dans ce sens, avec des APU, du Bulldozer, diverses puces graphiques, intégrées aux APU et isolées en carte fille, et tout ça pour voir quel est le gain à attendre de ces solutions de plus en plus grand-public.

 

jean_alesi.jpg  

 

"le GPGPU, c'est à fond à fond à fond !"

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !